ALERTE :

    #Bénin/Economie Attractivité croissance des investisseurs, les raisons selon Arsène Dansou, DG/CAA - Les Pharaons

    DG CAA

    L’une des priorités du Président Patrice Talon à son arrivée au pouvoir en 2016 a été de mettre en place de profondes réformes en vue de l’amélioration du climat des affaires dans le pays. L’objectif de cette démarche est de rendre le pays attractif pour les investisseurs locaux mais surtout étrangers. Une option vitale car le Programme d’actions du Gouvernement repose pour une large part sur le secteur privé. A la fin de son mandat, un peu plus de quatre ans après la mise en œuvre dudit programme, il est de notoriété publique que les fruits ont largement tenu la promesse des fleurs. Arsène Dansou, le Directeur général de la Caisse autonome d’amortissement revient, à la faveur d’une interview sur Financial Afrik, sur les dessous de ce regain d’intérêt des investisseurs pour le Bénin.

    C’est évidemment avec satisfaction que Monsieur Arsène Dansou a noté que depuis 2016, le Bénin a connu un regain d’intérêt de la part des investisseurs sur le plan national, régional et international. Il estime cette situation par la mise en œuvre d’un certain nombre de réformes axées sur l’amélioration et le renforcement continus de la qualité de la gestion des finances publiques en général et de la dette en particulier. « En effet, ces réformes ont permis entre autres de renforcer la qualité de la signature du Bénin et d’améliorer la perception du risque Bénin, toute chose confortée par les différentes évaluations effectuées tant par la Banque Mondiale, le FMI, que par les institutions indépendantes et les agences de notation » indique-t-il.

    Il cite notamment l’amélioration de la note de la qualité des politiques publiques de la Banque Mondiale qui a connu en 2019 l’une des meilleures progressions par rapport aux 10 dernières années, ainsi que le classement du Bénin comme premier des 76 pays IDA en matière de transparence des données de la dette publique, sans oublier la confirmation et/ou l’amélioration des notations attribuées au Bénin par diverses agences de notation internationales et régionales.

    Mais la transparence de la gestion de la dette publique n’est pas pour peu dans l’amélioration de l’image du Bénin au plan international. « En plus de ces divers outils d’évaluation, le Bénin a mis en place un dialogue permanent avec les investisseurs étrangers à travers le dialogue périodique et le partage d’informations afin de les tenir au courant de toute évolution positive qui intervient dans le paysage économique et social du pays » précisera Arsène Dansou avant de rappeler pour finir que « sur les deux dernières années, le Bénin a été classé premier sur les 76 pays IDA, toute chose qui est le gage d’une bonne gestion de la dette ».

     

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment