ALERTE :

    Economie/Rapport régional Avril 2021 du FMI Bénin, un taux d’endettement de 46,14% en 2020, contre une moyenne de 53,24% dans la CEDEAO, - Les Pharaons

    caa

    Certains observateurs estiment que le taux d’endettement du Bénin a trop augmenté. Ils avancent, pour soutenir leurs assertions, que le gouvernement béninois fait un peu trop recours, à leur goût, aux marchés financiers et craignent un endettement insoutenable pour les générations futures. Faux rétorque Arsène Dansou, le Directeur général de la caisse autonome d’Amortissement du Bénin (Caa). Dans une interview publiée par financialafrik.com, il compare le taux d’endettement dans la Cedeao et relève que le Bénin est très en-deça de la moyenne régionale.

    Arsène Dansou, patron de la structure de gestion de la dette au Bénin balaie du revers de la main les allégations tendant à faire passer le pays pour l’un des plus endettés de la région. « Le taux d’endettement publique du Bénin est passé de 30,90% en 2015 à 46,14% en 2020, soit une progression modérée sur la période 2015-2020. L’encours de la dette publique affiche une progression moyenne de moins de 15% sur la même période. Cette évolution est à rapporter à la dynamique de la zone UEMOA où la moyenne s’établit à 53,24 % en 2020 selon les perspectives économiques régionales du FMI publiées en avril 2021 », va alors répliquer le Dg/Caa.

    Il rappelle, en outre, que le plus souvent, l’on s’interroge sur l’évolution du taux d’endettement, mais l’on observe moins l’évolution des remboursements effectués périodiquement sur le stock de la dette. « En effet, sur la même période, le Bénin a remboursé en moyenne 6,4% par an, ce qui démontre de la vitalité de notre économie et est gage de la crédibilité dont jouit le Bénin auprès des investisseurs ».

    Mieux, Arsène Dansou affirme qu’il est également important d’analyser l’emploi qui est fait des financements mobilisés. « En ce qui concerne notre pays, chacun des financements mobilisés est destiné à un projet spécifique devant impacter directement la création de richesses donc le PIB ou améliorer l’écosystème économique destiné à avoir un effet induit sur la création de richesse de notre économie » va-t-il souligner.  Et de conclure que « Ces éléments permettent tant aux bailleurs qu’aux observateurs ou analystes de la viabilité et de la soutenabilité de la dette d’être confortable sur la bonne qualité de notre dette ».

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment