ALERTE :

    #Bénin/Carrières de sables et marchés à Abomey-Calavi Les étonnantes révélations de Christophe Aissi sur la gestion des recettes fiscales des précédents conseils communaux - Les Pharaons

    chris aissi

    Angelo Ahouandjinou a obtenu, dans le domaine de la gestion des carrières de la commune d’Abomey-Calavi, des résultats inédits en seulement quelques mois de gestion. C’est du moins ce qu’affirme le conseiller communal et Chef de l’arrondissement de Zinvié, Christophe Aissi. Sur la chaine Canal 3 Bénin, le membre du parti Union progressiste a fait des révélations bien troublantes sur certains pans des gestions antérieures des recettes fiscales de la commune.

    « On avait des sites sur lesquels on engrangeait avant l’actuel conseil communal, le suppose que c’est 500.000 F Cfa la semaine. A l’avènement du maire Ahouandjinou, il a changé l’équipe qui est là, ne serait-ce que pour voir comment les choses se passent. Vous savez ce qu’on a eu ? Trois, voire quatre fois ce qu’on déclarait » a révélé le patron de l’arrondissement de Zinvié avant d’ajouter ne pas savoir comment expliquer cette grande différence au niveau des recettes.

    A l’en croire, le maire Angelo Ahouandjinou a pris donc ses responsabilités. Poursuivant ses révélations, il indique que cette équipe a été balayée peu de temps après et une autre a pris la relève au niveau des carrières, toujours dans le dessein de voir ce qui s’y fait réellement. « La nouvelle équipe a encore fait mieux que la précédente. On s’est alors dit que c’est un secteur florissant qui peut nous nous permettre de renflouer véritablement les caisses communales…Aujourd’hui, le secteur est géré de la plus belle des manières après la mise à l’écart des agents collecteurs, et ça marche. Il en est de même des recettes provenant de nos marchés qui étaient dissimulées », souligne Christophe Aissi.

    De bien troublantes révélations qui connaitront certainement les suites appropriées.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment