ALERTE :

    Bénin/Finances Les investisseurs locaux, véritables partenaires pour une soutenabilité de l’économie béninoise - Les Pharaons

    wadagni 1

    Pour la mise en œuvre des politiques publiques à la tête de l’État béninois, le Gouvernement du Président Patrice Talon peut compter sur une réserve financière des prêteurs locaux. Les investisseurs en provenance du Bénin en ont donné la preuve ce 27 mai 2021 à la faveur d’une émission simultanée d’obligations de relance (ORD) du Trésor de maturité 3 ans sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine ( Umoa). Le montant initialement mis en adjudication par l’État béninois est estimé à 60 milliards FCFA. Selon l’Agence Umoa-Titres basée à Dakar, les investisseurs de la région, 30 au total, ont souscrit un montant global de 170,8 milliards FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 284,68%. Selon l’Agenge Umoa-Titres, sept (07) pays de l’Union ont participé à cette opération. L’agence des titres publics qui a organisé le déploiement de ces Obligations Assimilables de Trésor sur le marché financier régional renseigne que les investisseurs en provenance du Bénin viennent en tête suivant le plafond des montants soumissionnés. Dans les détails, 59,31 milliards FCFA proviennent des investisseurs du Bénin ; ceux du Mali (24 milliards FCFA) ; ceux du Togo (24 milliards FCFA) et ceux de la Côte d’Ivoire ( 21,5 milliards FCFA). Ces fonds conséquents en provenance du Bénin sont une preuve de la confiance qui lie les prêteurs locaux à l’État béninois. Le Bénin qui a finalement retenu 66 milliards FCFA ( au lieu de 60 milliards FCFA mis en adjudication) à l’issue de l’opération peut ainsi compter sur les prêteurs locaux dans sa quête de ressources financières sur les marchés financiers pour couvrir les besoins de financement budgétaire, renforcer la résilience face aux effets de la pandémie (Covid-19) et relancer la croissance économique. En 2020, le Bénin avait enregistré des succès sur toutes les émissions d’OAT sur le marché Umoa-Titres. Les souscriptions provenaient abondamment du Bénin. La réussite de cette première opération en ce début du second mandat du Président Patrice Talon s’inscrit dans la continuité des relations de confiance entre l’État béninois et les investisseurs. Ces derniers tablent surtout sur les classements « Doing Business », la croissance économique (+6%) pour le Bénin en 2021, la notation de l’agence Standard & Poor’s qui maintient sa notation du Bénin à « B+ avec Perspective Stable » en 2021. Cette dernière notation qui atteste une nouvelle fois de la résilience des fondamentaux économiques du Bénin renforce sans doute ce capital confiance chez les investisseurs et éloigne du Bénin le spectre d’un défaut de paiement.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment