ALERTE :

    Bénin/Agriculture Boom cotonnier, Les producteurs dans le viseur des escrocs - Les Pharaons

    coton

    Boris VIGAN

    Les producteurs de coton, en particulier ceux de la région de Banikoara et environs, ont été la cible de plusieurs tentatives d’escroquerie. La dernière en date est celle d’un réseau de faux vendeurs de machines agricoles du Fonds national pour le développement agricole (Fnda). Des divorcés sociaux ont effet tenté de soutirer de l’argent à des paysans de la région sous le prétexte de leur vendre des tracteurs dans le cadre de la campagne de soutien à la mécanisation agricole.
    Ce sont les effets induits de ce qu’il convient d’appeler le boom de production enregistré dans la filière du coton. La forte croissance du secteur attise la convoitise des délinquants de tous genres qui tentent de prendre leur part du gâteau que constitue la soudaine richesse des producteurs de l’or blanc. En effet, la répartition des fruits issus de multiplication par quatre de la production du coton a créé une nouvelle classe de paysans aisés.
    A Banikoara par exemple, des individus proposaient de vendre des machines agricoles à des producteurs de coton qu’ils ont ciblés dans le cœur du bassin cotonnier. Profitant du semis du coton qui vient de commencer, plusieurs producteurs ont déjà été approchés. Le mode opératoire des indélicats est décrit par une de leurs victimes. Le producteur de coton et secrétaire de la coopérative Sinkoka, Sabi Marcos explique : « Ils m’ont fait appeler jusqu’à Djougou. Le grand tracteur, ils m’ont dit 7 millions. Tu vas payer 2,5 millions au départ, puis le reste après », confie-t-il. Ce qui a suscité sa méfiance, avoue-t-il, est qu’il n’y avait sur le site rien qui avait l’apparence d’un tracteur, même usagé. « Et il dit qu’il fait le commerce de tracteurs, qu’il a reçu un nouvel arrivage qui serait actuellement au niveau de la douane », ajoute-t-il.
    Le chef de la cellule communale de l’Atda pôle 2 de Banikoara, Radji Mouidine, invite les producteurs à la vigilance et explique le mode d’acquisition des machines agricoles auprès du Fnda. La première démarche est l’inscription des paysans intéressés par l’achat. Ceux qui sont retenus sont appelés à déposer leur demande adressée au directeur général de l’Atda de leur pôle. La compilation des dossiers, envoyée au Fnda. Le point effectué, une liste est publiée. Un numéro de compte intitulé « Tracteurs Fnda » est ensuite communiqué. Le versement des fonds se fait contre avant le rendez-vous pour le retrait du tracteur. La deuxième possibilité qui s’offre aux producteurs désireux d’acheter un tracteur, c’est de monter un microprojet de renforcement de leurs exploitations.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment