ALERTE :

    Bénin/ Marchés locaux 1,9% de hausse des prix des biens de consommation au mois de mai 2021 - Les Pharaons

    marché dantokpa

    Sur le marché domestique béninois, les prix des denrées de premières nécessité ont enregistré une augmentation entre les mois d’avril et mai 2021. C’est ce que révèle le dernier rapport de l’Insae sur l’Indice harmonisé des prix à la consommation ( Ihpc) du mois de mai 2021. En effet, l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois de mai 2021 est de 106,3, contre 104,3 au mois d’avril, soit une hausse de 1,9%. Selon le rapport de l’Insae disponible sur le site de l’institution ce 9 juin 2021, « l’évolution mensuelle à la hausse de l’indice est imputable essentiellement au renchérissement des prix des biens des fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+4,4%) et « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (+3,0%)”. Le rapport précise les groupes de biens dont les prix ont essentiellement contribué à cette hausse. Il s’agit des: [ « Légumes frais en fruits ou racine » (+27,9%), en raison de la rareté de la tomate fraîche locale, de l’oignon fais et du piment frais, qui engendre de fortes spéculations dans les marchés ; « Poissons et autres produits séchés ou fumés » (+6,3%), à cause de la hausse des prix des crevettes séchées, de la carpe fumée et du maquereau fumé ; « Céréales non transformées » (+4,5%), suite à l’augmentation des prix du maïs séché, du mil et du sorgo pour raison de saisonnalité ; « Autres produits à base de tubercules et de plantain » (+4,3%), en lien avec la hausse du prix du gari à cause d’une part, de la faible production du manioc et d’autre part, en raison des spéculations ; « Légumes secs et oléagineux » (+4,1%), à cause de la rareté des denrées telles que le haricot, le voandzou et le cassoulet sur le marché liée à la saisonnalité ;
    « Combustibles solides » (14,8%), en raison de la baisse de l’offre dans les marchés du charbon de bois et du bois de chauffe en cette période de pluie ], note-t-on dans le rapport de l’Insae. En glissement annuel par rapport à mai 2020, précise le rapport, la variation de l’IHPC est de +1,7%, contre +0,5% un mois plus tôt.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment