ALERTE :

    Bénin/Agriculture Des intrants du FNDA pour booster la production maraîchère à Sèmè-Podji - Les Pharaons

    IMG-20210612-WA0016

    Au Bénin, les activités agricoles contribuent à juguler le chômage. Le gouvernement béninois l’a bien compris. Il a octroyé dans la matinée de ce vendredi 11 juin 2021 des intrants et engrais spécifiques aux maraîchers et maraîchères dans la commune de Sèmè-Kpodji. A travers ce geste, le Fonds National de Développement Agricole entend développer le maraîchage, créer des emplois et renforcer la sécurité alimentaire dans le pays.

    Située à seize kilomètres de Cotonou, la capitale du Bénin, la commune de Sèmè-Kpodji s’illustre par de denses activités maraîchères. Plusieurs spéculations sont identifiables. D’une part, des cultures traditionnelles de plein champ : tomates, piments, oignons, gombos, légumes feuilles… ; d’autre part, des cultures exotiques : carotte, chou, laitue, concombre, betterave, plantes aromatiques ou haricot vert.

    Conscient de cette réalité, le Gouvernement béninois par le biais du Fonds National de Développement Agricole travaille afin de renforcer la capacité de tous les acteurs impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation des produits maraîchers. Ce vendredi 11 juin 2021, le Fonds a fait don des intrants et engrais spécifiques d’une valeur de 27 878 680 FCFA à l’Union communale des Coopératives villageoises Maraîchers de Sèmè-Kpodji (UCCOVMAS).
    Visiblement ému du geste, Mathieu Sahui, président de la Fédération Nationale des Organisations de Maraîchers du Bénin (FéNOMa-Bénin) a remercié le FNDA pour cet accompagnement combien important pour le développement du maraîchage. <<Les maraîchers n’ont pas de mots pour remercier le gouvernement. Nous savons tous les efforts consentis pour la promotion de l’agriculture au Bénin >>, a-t-il lâché avant de rassurer les donateurs de l’utilisation à bon escient des produits gracieusement mis à leur disposition.
    A sa suite, Franck Baropa, Directeur des Opérations du FNDA a rassuré les maraîchers de la commune de l’accompagnement inconditionnel du gouvernement béninois. <<Vous avez reçu ce jour des semences (carottes+tomates) et des engrais NPK (22 tonnes), de l’Urée 15 tonnes. La suite dépendra de vous >>, va-t-il conclure.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment