ALERTE :

    Bénin/Autorisation de réalisation et d’exploitation de forage au Bénin: Le gouvernement justifie sa décision - Les Pharaons

    IMG-20210630-WA0000

    Au Bénin, la réalisation et l’exploitation des forages d’eau sont désormais astreintes à un certain nombre de mesures. Dans une note de service, le ministre de l’eau et des mines, Samou Seidou ADAMBI, a invité les populations au respect strict de la loi N°2010-44 de 24 Novembre 2010 portant gestion de l’eau en République du Bénin et celle du décret N°2015-578 du 18 Novembre 2015 portant procédure d’autorisation ou de déclaration des installations, ouvrages, travaux et activités (IOTA). Sur la chaîne de télévision privée Canal3 Bénin, le Ministre de l’Eau et des Mines a abordé ce sujet.
    A l’entame de son intervention, Samou SEIDOU ADAMBI a justifié cette décision. <<Vous savez, quand vous êtes aux feux tricolores, vous avez de l’eau dans les sachets. Cette eau qu’on vend, personne ne sait comment ça se fabrique, là où ça se produit. Donc l’obligation que le gouvernement a, c’est de vérifier dans quelle condition cette eau est produite>>, a-t-il clarifié.
    Et c’est à cette occasion, que chaque année, ajoute le ministre <<nous menons une campagne de vérifications dont de l’eau en sachet qu’on vend à nos compatriotes. En 2020, nous avons mené une campagne, d’abord un recensement de 466 unités de production sur l’ensemble du territoire national. Nous savons à peu près que nous en avons 1200>>.

    Dans la même logique, il a précisé que celles qui se sont déclarées après les communiqués, après toute la sensibilisation du ministère, les directions départementales et des mairies, sont au nombre de 466. Mieux, il indique que la campagne de vérification, la qualité de l’eau donc, a été menée sur 346, environ 75% donc de ces 466. Et le constat, martèle-t-il est que la plupart de ce qu’on nous vend comme eau, ce n’est pas de bonne qualité. <<Les conditions de fabrication ne sont pas réunies. C’est dans des zones insalubres, l’environnement laisse à désirer et personne ne contrôle la qualité de cette eau>>, va-t-il conclure.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment