ALERTE :

    Bénin/ Politique Kohoué - Agossa, un rêve de président brisé. Voici la cause - Les Pharaons

    AGOSSA.3

    Ils ont joué leur va-tout pour enfin prendre part à l’élection présidentielle du 11 avril 2021. En raison du challenge, de l’enjeu, du nouveau cadre juridique ( code électoral) et du contexte marqué par des clivages traditionnels mouvance – opposition, Corentin Kohoué et Irénée Agossa ont recouru à ce qu’ils appellent eux-mêmes, une « intelligence politique inédite ». Une intelligence qui selon eux, leur a permis, de rassembler le nombre de parrainages requis auprès des élus d’une mouvance assez compacte et disciplinée. Pris en tenaille entre les accusations de trahison, une sanction de suspension ( éjection non assumée) et une campagne de dénigrement au sein de leur parti Les Démocrates ( opposition), le duo Kohoué – Agossa a finalement pris la décision de porter seul leur croix. Une marche solitaire, sans le soutien du parti Les Démocrates, avec l’espoir de provoquer l’exploit d’une victoire à l’élection présidentielle. C’est sous la bannière de la dynamique ” Restaurer La Confiance ( RLC)” que le duo Kohoué – Agossa a bataillé contre les duos Talon- Talata ( mouvance) et Hounkpè- Djimba ( Fcbe). Mais l’aventure certes, osée, s’est révélée infructueuse avec un score peu honorable. Un peu plus de 2% des suffrages valablement exprimés par les électeurs. C’est la performance électorale dont a été crédité le duo Kohoué – Agossa contre plus de 10% et plus de 86% respectivement pour le duo Hounkpè- Djimba et Talon- Talata. Le duo de la mouvance a d’ailleurs remporté l’élection dès le premier par K.O. Face aux railleries qui font suite à ce score ( 2%), Irénée Agossa, candidat malheureux au poste de vice-président de la République ( RLC) a livré la cause de cette contre-performance électorale malgré la bonne vision du duo. « Notre erreur, c’était de fonder la stratégie sur Les Démocrates », a confié Irénée Agossa le week-end écoulé sur une chaîne de radio en ligne. Depuis quelques semaines, la dynamique RLC s’est muée en parti politique avec comme président Irénée Agossa qui avait préalablement démissionné du parti Les Démocrates. « Attendez 2023, attendez 2026. Nous avons notre parti, vous allez voir de quoi nous sommes capables. Notre stratégie est déjà bien conçue maintenant », a soutenu Irénée Agossa faisant allusion aux élections législatives et à la présidentielle à venir. L’échec du duo, selon Irénée Agossa, résulte donc des discours des membres de son ancien parti Les Démocrates. Ces derniers, dit-il, faisaient croire qu’ils étaient des « Fabrications de Patrice Talon ». Le président du nouveau parti RLC donne rendez-vous pour démontrer son poids politique au cours des prochaines élections.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment