ALERTE :

    #Bénin/Octroi de crédits par les Sfd Des progrès certes, mais mauvais élève de l’Uemoa - Les Pharaons

    FCFA-750x375

    Le montant total de crédits émis par les Sfd à la date du 31 mars 2021 a été aussi analysé dans les pays de l’Umoa. Au Bénin, il s’est accru de 11 048,5 millions de F Cfa, soit +7,3 % par rapport à mars 2020. La tendance est la même dans la plupart des pays, avec une croissance globale de 11,2 %. Cet accroissement est encore plus prononcé comparativement aux progrès enregistrés à la même période en 2020 (+8,7 %) et en 2019 (+6,1 %), en dépit de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19. « Cette amélioration pourrait se justifier notamment par la reprise progressive des activités qui ont été impactées par la crise sanitaire », note la Bceao.
    Dans cette rubrique d’encours de crédits, la Côte d’Ivoire est en tête avec une augmentation de 55 079,5 millions de F Cfa, suivie du Burkina Faso, du Sénégal, du Togo et du Mali. Le Bénin se positionne devant le Niger et la Guinée-Bissau qui eux ont régressé respectivement de 31,2 % et de 5,3 %. Par ailleurs, la Bceao a constaté une dégradation du portefeuille des institutions de microfinance dans l’espace Umoa. « Le taux brut de dégradation du portefeuille s’est inscrit en hausse, ressortant à 8,5 % contre 7,1 % à fin mars 2020, pour une norme généralement admise de 3 % dans le secteur », souligne le rapport. Cette situation qui prévaut depuis une année est reliée à une augmentation des crédits en souffrance en rapport avec la crise occasionnée par la pandémie de Covid-19

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment