ALERTE :

    Bénin/Vaccination Covid-19: - Les Pharaons

    20210902_150246

     

    Dios CHACHA

    La salle fleuve jaune du Ministère des affaires étrangères a abrité ce jeudi 02 Septembre 2021 la conférence de presse conjointement animée par le ministre de la santé et du Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement/Porte-parole du gouvernement. Il était essentiellement question de se prononcer sur les mesures restrictives prises par le gouvernement à la faveur du conseil des ministres du mercredi 01 septembre 2021 pour contrer la recrudescence des cas de Covid-19.

    Les derniers chiffres sur l’évolution de la Covid-19 au Bénin sont alarmants et préoccupent le Gouvernement béninois. Constatant une recrudescence des cas de contamination avec une affluence inquiétante au centre de traitement d’Allada, il a décidé à la faveur de son conclave hebdomadaire de réactiver les mesures restrictives. Il s’agit entre autres: du port obligatoire de masques en tous lieux, du lavage systématique des mains à l’eau et au savon, de l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’un (1) mètre au minimum entre personnes ; de la fermeture des discothèques et structures assimilées ; et de l’interdiction de rassemblements festifs dans les endroits publics, y compris les plages.
    A la faveur d’une conférence de presse animée dans l’après-midi de ce jeudi 02 septembre 2021, le numéro un de la santé au Bénin a d’entrée fait savoir que ce sont les sujets non vaccinés qui développent les formes graves de la maladie et qui en meurent. A en croire le ministre, certains agents de santé contribuent à entretenir le flou au niveau de la population. <<Je voudrais formellement dire à nos populations que ces quelques agents de santé qui véhiculent ces informations erronées ne disent pas la vérité et cet état de chose est préjudiciable pour la vaccination. Les mêmes aujourd’hui qui refusent la vaccination, ce sont les mêmes qui en meurent aujourd’hui>>, a-t-il déclaré.
    Toutefois, le porte-parole du gouvernement, Léandre Houngbédji a indiqué que c’est vrai qu’il y a de la réticence au départ mais aujourd’hui, nous inversons la tendance. <<Les populations sortent de plus en plus>>, va-t-il ajouter.
    Parlant de stratégies mises en place par le gouvernement pour faire vacciner le plus grand nombre, Benjamin Hounkpatin déclare que le stock est disponible et le gouvernement fait en sorte de multiplier les sites de vaccination. <<Il y a même des agents mobiles qui se déplacent dans les structures étatiques et privées pour vacciner le plus grand nombre. Et le problème de consentement ne devrait pas poser problème>>, a souligné le ministre de la santé.
    S’exprimant sur l’obligation qui est faite aux agents de service de santé public et privé de se faire vacciner, il a laissé entendre qu’au-delà de l’importance que ceux-ci revêt dans la continuité des soins de santé aux populations, ils doivent aussi être des exemples.
    Par ailleurs, le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement a conclu que l’ambition à terme du Bénin est d’atteindre une immunité collective dans notre pays afin que la vie reprenne son cours normalement.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment