ALERTE :

    Bénin/Protection de la femme: Les innovations présentées aux députés - Les Pharaons

    IMG-20210924-WA0005

    Dios CHACHA
    La salle bleue du palais des congrès de Cotonou a abrité ce jeudi 23 septembre 2021, la rencontre entre les membres du gouvernement et les élus du peuple. Ce fut l’occasion pour les deux parties d’échanger autour de deux grands projets. Il s’agit entre autres du projet de réforme structurelle du secteur de la décentralisation et Projet de loi sur la répression des infractions commisses en raison du genre.
    Pour ce qui est des innovations en matière de répression desdites Infractions, on peut noter qu’est désormais assimilé au harcèlement sexuel et punie comme tel, toute liaison amoureuse entre un apprenant et son formateur ou son enseignant; la création d’une nouvelle catégorie d’infractions dénommées Infractions à raison du genre définie comme étant les Infractions pour la commission desquelles le sexe de la victime est la considération préalable. Ainsi, sont rangées dans cette catégorie d’infractions : le harcèlement sexuel, le viol, l’interruption forcée de grossesse et les mutilations génitales féminines.
    En plus de la répression du viol à travers l’introduction de nouvelles circonstances aggravantes telles que l’existence du lien de parenté ou de subordination, la déficience mentale ou physique de la victime, une relation d’enseignant ou de formateur à apprenant, entre l’auteur et la victime ; la répression du mariage précoce et du mariage forcé ; la création d’un fichier national des personnes condamnées pour infractions commises à raison du genre sera désormais une réalité.
    Plus important, l’institut national de la femme est doté d’un statut légal pour se porter partie civile pour défendre les droits des victimes même en l’absence de plainte par ces dernières. Par ailleurs, la Criet sera désormais à même de réprimer les infractions liées au genre.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment