ALERTE :

    Bénin/Économie Un relèvement de la consommation sur les marchés locaux - Les Pharaons

    marché dantokpa

    Un rééquilibrage entre le pouvoir d’achat des consommateurs et les prix des denrées de première nécessité. Sur les vagues anxieuses de la crise des prix des denrées de première nécessité qui faisaient craindre la sous-alimentation, les consommateurs béninois ont renoué avec la tranquillité d’antan. Ces derniers mois en effet, les prix des produits ont enregistré une chute sur le marché local favorisant une baisse de la tension financière auprès des consommateurs. Selon l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae), l’indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de juillet 2021 a enregistré une baisse de 0,9% par rapport à celui du mois précédent pour ressortir à 108,2.
    Ce repli de l’indice est imputable, lit-on dans le rapport de l’Insae, à la diminution des prix des biens des fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-2,4%). L’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Économique précise les groupes de biens dont les prix ont essentiellement contribué à cette baisse au mois de juillet 2021. Il s’agit des: « Agrumes » (-27,8%), à cause de la saison de l’orange et du citron ; « Autres produits frais de mer ou de fleuve » (-16,8%), en lien avec la disponibilité des produits tels que la crevette fraîche, le crabe frais et les escargots de lagune ; « Légumes frais en feuilles» (-14,4%), liée à la fin de la saison pluvieuse qui a favorisé les nouvelles récoltes des feuilles de laitue, d’épinard et de chou vert ;« Légumes frais en fruits ou racine » (-11,4%), en raison de la disponibilité de la tomate fraîche locale dans les marchés ;«Tubercules et plantain » (-5,8%), en lien avec la baisse des prix des denrées telles que la patate douce et le manioc frais dont l’offre s’est améliorée dans les marchés ; « Sel et épices » (-2,1%), à cause de la disponibilité du piment liée à la saisonnalité ; « Céréales non transformées » (-1,6%), en raison du repli des prix du maïs séché lié au déstockage. Par ailleurs, la baisse des prix à la consommation a été remarquée au mois d’août 2021. Le dernier rapport de l’Insae précise que l’Indice harmonisé des prix à la consommation ( Ihpc) du mois d’août 2021 a enregistré une baisse de 1,8% par rapport à celui du mois précédent, soit le mois de juillet 2021, pour ressortir à 106,3. Ici encore, l’Insae précise que ce repli est imputable essentiellement à la diminution des prix des biens des fonctions ” Produits alimentaires et boissons non alcoolisées” (-4,3%). Les légumes frais en fruits ou racine, les agrumes, le sel, les épices, etc, sont les groupes de biens dont les prix ont essentiellement contribué à la baisse des prix à la consommation sur les marchés locaux.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment