ALERTE :

    ODD Le Bénin indique au monde la voie pour réduire la pauvreté et la famine - Les Pharaons

    assemblee-generale-nations-unies-john-gillespie-flickr

    Depuis avril 2016, le Gouvernement du Président, Patrice Talon s’investit dans une série de réformes afin de lutter contre les inégalités sociales et la fragilité économique. Conformément à ses engagements internationaux et en adéquation avec l’agenda des Nations-Unies pour les Objectifs de Développement Durable (ODD), l’État béninois a travaillé pour une réduction de la pauvreté et de la famine. Sur le volet de l’accès à l’eau potable, la réduction des inégalités en terme d’accès à l’éducation, l’accès à la santé pour tous, etc, d’énormes progrès ont été faits ces dernières années. Mais un point précis a servi de fil d’Ariane pour mettre le Bénin sur le toit du monde sur la réalisation des objectifs de développement durable. Pour illustrer ces prouesses, la vice-présidente de la République, Mariam Chabi Talata, a exposé lors des travaux de la 76è session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations-Unies, le système des cantines scolaires en cours au Bénin. Au cours de ce sommet consacré aux systèmes alimentaires, Mariam Chabi Talata a exposé les prouesses du Programme national d’alimentation scolaire intégré ( Pnasi) qui se déploie dans les 77 communes du Bénin depuis 2017. Le Pnasi est financé sur fond propre par le Gouvernement béninois. À travers les cantines scolaires, Mariam Chabi Talata fait savoir que le Bénin a renforcé sa sécurité alimentaire et nutritionnelle. Plus 650.000 écoliers et élèves bénéficient d’un repas chaud, sain et équilibré dans 3.152 écoles béninoises. « Ce modèle d’alimentation scolaire est à la fois un soutien à l’éducation des écoliers, un facteur de relèvement du taux de scolarisation des filles et un mécanisme d’appui aux ménages. Il permet également d’assurer des occupations et de l’expérience au profit des membres de la communauté, intégrés aux unités de gestion, et de booster la production locale », a fait savoir la vice-présidente de la République, Mariam Chabi Talata. D’ailleurs, plusieurs pays s’inspirent du Bénin. Mariam Chabi Talata donne l’exemple du Burundi dont la première dame est venue s’imprégner du Pnasi au Bénin. L’Assemblée générale des Nations-Unies est restée attentive à l’exposé fait par Mariam Chabi Talata. « C’est fort de cette riche expérience que le Bénin s’est engagé à jouer un rôle prépondérant au sein de la Coalition mondiale pour l’alimentation scolaire, sous l’égide du Programme alimentaire mondial », a dit la vice-présidente du Bénin. Elle soutient que les systèmes alimentaires contribuent à la réalisation de plusieurs ODD. Pour cette raison, la vice-présidente de la République du Bénin propose à l’Assemblée générale des Nations-Unies d’aller vers une transformation des systèmes alimentaires à travers une forte mobilisation des ressources, surtout dans un contexte où la crise sanitaire fragilise les économies. Les pays doivent donc mutualiser leurs efforts pour se donner des moyens d’assurer une profonde transformation des systèmes alimentaires et réduire par conséquent, la pauvreté et la famine dans le monde, a soutenu la vice-présidente de la République, Mariam Chabi Talata.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment