ALERTE :

    Saisie de 2,5 tonnes de cocaïne: Le Bénin porte un coup important dans le combat contre les réseaux criminels - Les Pharaons

    criet-1-720x380

    Dios CHACHA
    Au Bénin, une affaire de 2,5 tonnes de cocaïne, localisées dans un magasin sis à Ekpè PK10, dans la commune de Sèmè-kpodji, défraie la chronique depuis quelques jours. Le communiqué du Procureur spécial Mario Mètonou a tôt fait d’éteindre les premières mèches virales de la grossière manipulation. Selon le communiqué officiel, l’importante quantité de drogue a été saisie dans un magasin sis à Ekpè PK10 dans la commune de Sèmè-kpodji. Le local en question est loué par l’ivoirien Kouadio Zipré, mais il est la propriété du Libanais El Dorr Zafer. Selon les premières informations parvenues à notre rédaction, 14 personnes ont été ecrouées, 9 autres activement recherchées et la police est aux trousses du richissime homme d’affaires Nasser Tarraf.

    Le moins qu’on puisse dire est que la justice fait le nécessaire pour situer les responsabilités. Les diligences effectuées par notre système judiciaire pour éclairer l’opinion publique semblent ne pas satisfaire certains détracteurs du régime du nouveau départ qui font feu de tout bois pour discréditer le Bénin au plan international. Passés maîtres dans l’art du canular politique et de la manipulation par désinformation, ceux-ci n’hésitent pas à dire que le Bénin est désormais une plaque tournante de la drogue. Aussi, ils avancent l’idée selon laquelle la quantité de cocaïne aurait été appréhendée dans un magasin loué par la société SODECO, laquelle est directement associée au nom du Chef de l’Etat. Ceci est une allégation mensongère puisque ne s’appuyant sur aucun élément tangible.

    Il ne suffit pas de répéter des mensonges pour que ceux-ci prennent l’apparence de la vérité. Les pourfendeurs du régime du nouveau départ devraient le savoir. Le Bénin n’est pas et ne sera jamais une plaque tournante de la drogue. Mieux, ce n’est pas parce que nos forces de défense et de sécurité ont intercepté une importante quantité de cocaïne que notre pays est une plaque tournante de la drogue. D’ailleurs, malgré l’arsenal institutionnel aux États-Unis, en France et dans beaucoup d’autres pays occidentaux, la drogue circule.
    La création de la DEA n’empêche pas la saisie des quantités impressionnantes de cocaïne et cannabis toutes les semaines par plusieurs unités des gardes-côtes. Est-ce suffisant pour affirmer que les États-Unis sont une plaque tournante de la drogue ?

    Nul doute que grâce à cette saisine, nos forces de défense et de sécurité ont porté un coup important dans le combat contre les réseaux criminels à l’origine de l’influence déstabilisatrice à laquelle nous assistons.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment