ALERTE :

    Bénin/ Présidentielle 2021 « EMAM ». Wanep-Bénin tire les grandes leçons de ce projet de prévention des violences électorales - Les Pharaons

    IMG-20211025-WA0050

    Quelques mois après le scrutin présidentiel du 11 avril 2021 au Bénin, les membres du réseau Wanep-Bénin, les membres de la Plateforme électorale des Osc du Bénin, les partenaires techniques et financiers, les acteurs politiques et les professionnels des médias se sont réunis pour évaluer le projet ” Électoral violence Monitoring, Analysis Ans Mitigation” « Emam ». Au cours d’un atelier d’une journée tenu à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou le 20 octobre 2021, les acteurs impliqués dans l’exécution de ce vaste projet régional porté par Wanep régional dans la zone ouest-africaine, ont, dans une approche participative, tiré les leçons subséquentes. En toile de fond, il s’agit de s’aguerrir pour relever les défis futurs. Le projet Emam vise à limiter les risques de violences électorales dans les pays de la sous-région. Sur onze (11) États membres de la CEDEAO ciblés par ce projet, diz (10) ont déjà bénéficié de renforcement de capacités et de préparation accrue ayant permis de contribuer à prévenir des conflits électoraux violents. Au Bénin, c’est la plateforme électorale des OSC, coordonnée par WANEP-Bénin, qui a assuré la mise en œuvre de ce projet avec l’appui financier de l’Union Européenne (UE) bureau de Dakar. Le présent atelier organisé le 20 octobre dernier a des objectifs clairs. Il s’agit entre autres, de :« Partager, avec tous les acteurs majeurs impliqués dans l’organisation de la présidentielle de 2021, les résultats du projet EMAM ; Identifier les impacts, les limites et les défis rencontrés ainsi que les leçons tirées dans l’exécution des activités ; Faire les recommandations spécifiques nécessaires à l’amélioration de la prochaine génération de projet EMAM en Afrique de l’Ouest pour la maximisation des impacts ». Selon les participants, Emam est un projet pertinent en raison des résultats palpables obtenus à la fin de sa mise en œuvre. Cependant, quelques ” réglages” ou réajustements doivent être faits pour assurer une plus grande efficacité dans la phase opérationnelle des futures générations du projet Emam. De l’avis des participants à l’atelier, il serait utile de revoir le délai de démarrage de la mise en œuvre du projet Emam. Douze (12) mois avant l’élection, ce projet de prévention des risques de violences devra être déjà dans sa phase opérationnelle. Le présent atelier a aussi permis à la plateforme électorale des OSC du Bénin, coordonnée par Wanep-Bénin, de réfléchir sur sa stratégie de collaboration entre les parties prenantes des élections notamment les partis politiques et les institutions étatiques en charge de l’organisation des élections. Le 19 octobre 2021, une réunion de débriefing final du projet Emam-Bénin par le groupe de travail s’est tenue à Cotonou. Ce fut un cadre qui a favorisé une mini-évaluation de la stratégie de réponse adoptée par le ‘’groupe des experts EMAM’’ et le ‘’Groupe National de Réponse électorale’’ dans la mise en œuvre du projet au Bénin afin de recueillir des orientations pour des interventions futures. Des grandes conclusions qui se dégagent des réflexions menées lors des ateliers, il en résulte que le dispositif du projet Emam basé essentiellement sur la prévention des conflits électoraux, a été efficace. Ce projet a permis d’atténuer les conséquences dramatiques qui découlent des processus électoraux souvent mal conduits dans les pays africains. Pour rappel, grâce au projet Emam soutenu par des partenaires financiers, la Plateforme électorale des Osc du Bénin a pu faire un suivi de la violence électorale, de la diplomatie préventive et l’animation de la Salle de situation Électorale avec le déploiement de
    1470 observateurs électoraux. Les réflexions menées à l’occasion de l’atelier du 20 octobre dernier serviront de base pour une contribution aux acquis et stratégies en vue d’améliorer les futures générations de projet Emam en Afrique de l’Ouest.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment