ALERTE :

    Bénin/Enseignement supérieur Un organe de contrôle et d’éthique pour lutter contre le harcèlement sexuel - Les Pharaons

    eleonore-ladekan-yayi

    À la base de plusieurs dérives préjudiciables à l’éducation de qualité, le harcèlement sexuel n’aura plus sa place dans le système de l’enseignement supérieur au Bénin. C’est le vœu le plus cher au Gouvernement du Président Patrice Talon. Pour concrétiser ce rêve, l’Exécutif béninois a adopté une approche basée sur des ressorts préventifs, dissuasifs et répressifs. Le premier signal envoyé aux enseignants du supérieur candidats au harcèlement sexuel a été la création d’un organe d’éthique. Au Bénin, les universités publiques sont désormais soumises à un Organe National de Contrôle et d’éthique ( Onc). Créé par le décret 2021-379 du 14 juillet 2021, l’Organe National de Contrôle et d’éthique a compétence dans toutes les universités nationales de l’enseignement supérieur. La mission de l’Organe National de Contrôle et d’éthique est claire. Cet Organe National de Contrôle est chargé de connaître des atteintes aux règles déontologiques, professionnelles, morales et éthiques commises par les enseignants du sous-secteur de l’enseignement supérieur et leurs collaborateurs. L’Organe National de Contrôle et d’éthique est aussi compétent pour statuer en matière disciplinaire sur les atteintes sus évoquées ; dénoncer au Procureur de la République les cas d’infractions telles que le harcèlement sous toutes ses formes, les cas de viols, les cas de corruption, les cas de fraude aux examens, etc. Ce 28 octobre 2021, à l’occasion de la rentrée solennelle à l’Université d’Abomey-Calavi, la communauté universitaire a été suffisamment sensibilisée sur le cadre normatif qui régit désormais les relations enseignants- étudiantes. En plus de l’Organe National de Contrôle et d’éthique, la loi adoptée la semaine écoulée par les députés sur les infractions commises à raison du sexe a été exposée par Véronique Tognifodé, ministre des affaires sociales. Son exposé a été appuyé par Eléonore Yayi Ladékan, ministre de l’enseignement supérieur. Désormais, les relations amoureuses, intimes ou sexuelles sont proscrites entre enseignants et étudiantes. Ce message a été suffisamment transmis au corps enseignant. Plus rien ne sera comme avant.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment