ALERTE :

    Bénin/Modernisation de la ville de Cotonou: Alain Orounla félicite Luc Atrokpo et son Conseil et réitère son engagement à les accompagner - Les Pharaons

    IMG-20211112-WA0034

    En tournée statutaire le jeudi 11 novembre 2021 à la Mairie de Cotonou, le préfet du Littoral Alain OROUNLA a été accueilli par le Maire Luc Sètondji ATROKPO accompagné du deuxième Gatien ADJAGBONI et de la troisième adjointe Irène Françoise BEHANZIN sans oublier les membres de son Conseil Municipal. Cette visite, la première depuis la nomination du préfet en juin dernier, s’inscrit dans le cadre de l’application des dispositions de l’article 151 de la loi 97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin. Elle a été l’occasion pour l’autorité de tutelle et le Maire de Cotonou d’échanger à cœur ouvert avec l’ensemble des forces vives sur la vie et l’état de la gouvernance de la commune. Ainsi, élus locaux et municipaux, chefs quartiers et d’arrondissements, leaders religieux, têtes couronnées, sages, notables, jeunes, femmes de marchés, représentants des forces syndicales, agents municipaux et autres se sont mobilisés pour venir accueillir le préfet OROUNLA et sa délégation.
    Les échanges ont permis aux autorités municipale et préfectorale de discuter avec leurs administrés sur les préoccupations relatives à la mobilité urbaine, la gestion foncière, la gestion sécuritaire et sanitaire, la libération de l’espace public, l’aménagement et la gestion des gares routières, la gestion de la salubrité, la gestion des panneaux publicitaire, sans oublier la gestion des réserves administratives dans la capitale économique du Bénin.
    Après avoir salué la franche collaboration dont bénéficient les services municipaux de la part des services préfectoraux, le Maire Luc Sètondji ATROKPO a saisi l’occasion pour dresser un bilan sommaire des grandes actions entreprises par son administration en faveur du bien-être de ses concitoyens. Entre autres, il a cité la réforme du guichet unique qui permet l’accroissement et la sécurisation des ressources de la commune, le renforcement de la coopération décentralisée entre Cotonou et plusieurs villes étrangères, les travaux de réhabilitation des voies dégradées, la construction et la réfections de salles de classes dans les écoles et collèges etc. par ailleurs, il n’a pas manqué de remercier le gouvernement de son Excellence le Président Patrice TALON pour les nombreux projets initiés au profit des populations
    Occasion pour le préfet, il de réaffirmer la nécessécité pour les populations d’accompagner sans réserve les efforts du gouvernement dans le cadre de la modernisation de la ville. Il a dit tout son engagement aux côtés du Maire pour le rayonnement de la ville de Cotonou dans tous les domaines. « Tout ce que nous faisons, est fait pour que les Cotonois se sentent et vivent mieux », a-t-il déclaré. Pour Alain Sourou Orounla, il faut mettre de l’ordre dans le désordre afin de permettre à la Ville d’accroitre ses ressources pour répondre aux nombreuses préoccupations des populations.
    Au cours des débats qui ont suivi interventions protocolaires, les participants ont reconnu les efforts fournis par l’autorité municipale avec l’appui de l’autorité préfectorale. Toutefois, elles n’ont pas manqué de formuler de nouvelles doléances relatives à l’amélioration de la situation des chefs quartiers, l’octroi d’un domaine aux dignitaires du culte endogène, l’aménagement des gares routières, l’assainissement et la salubrité, etc. Des préoccupations que les responsables municipaux et préfectoraux ont trouvé pertinentes. Ils ont respectivement promis de tout mettre en œuvre pour y apporter les réponses adéquates.
    Notons que la visite du préfet à l’hôtel de ville de Cotonou coïncide avec son anniversaire. L’équipe municipale n’a pas manqué de lui chanter le « happy birthday » avant de lui présenter ses bons vœux.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment