ALERTE :

    Flambée des prix au Bénin. Wilfried Léandre Houngbédji explique - Les Pharaons

    Stock market prices in the city

    Depuis quelques mois, une hausse inexpliquée des produits vivriers a été constatée au Bénin. Cette situation a interpellé le gouvernement béninois. En effet la question était devenue une préoccupation importante pour les ministres de Patrice Talon.
    De sources officielles, les autorités béninoises, ont analysé la flambée des prix. Il ressort de cette étude que les causes de l’inflation sont multiples. Elles sont endogènes et exogènes.

    En effet, en dehors de la rareté des pluies et de la pression exercée sur les produits locaux par les pays voisins et certains grands consommateurs, la principale cause exogène reste la Covid 19. Les conteneurs coutent plus chers qu’auparavant. Cela est dû à la désorganisation du travail dans le monde. Cette situation a engendré un impact direct sur les prix de cession ou d’acquisition des matières premières ou des produits manufacturés. En clair les commerçants déboursent beaucoup plus qu’il n’en faut pour acheter les produits. De façon logique, lorsque les commerçants sont obligés de répartir le surplus sur les consommateurs finaux pour rentrer dans leurs fonds. « C’est ce qui explique la flambée des prix à l’heure actuelle selon le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji.

    Pour le cas spécifique du Bénin, les causes n’ont pas varié. Il explique que la réalité a changé. Cependant, les pressions des pays voisins existent toujours. Dans certaines communes par exemple de grande production, les habitants des pays limitrophes débarquent au Bénin avec des camions, pour ramasser les produits vivriers dans les champs, par des moyens non conventionnels. C’est pour cette raison que le gouvernement béninois avait interdit la sortie des produits vivriers du territoire national.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment