Revalorisation salariale au Bénin: L’optimisme prudent de Noël Chadaré de la COSI-Bénin - Les Pharaons

IMG-20220108-WA0005

 

Les travailleurs béninois du privé et du public attendent une revalorisation salariale au cours de l’année 2022. Une augmentation en perspective de l’indice salarial et du Salaire minimum interprofessionnel garanti SMIG qui suscite beaucoup de commentaires. Sur l’émission Diagonale diffusée sur Bi News, première audience numérique au Bénin, Noël Chadaré, Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (COSI-Bénin) a fait savoir que cette annonce faite par le président Patrice Talon d’augmenter les salaires des travailleurs est la bienvenue.
Sans passer par quatre chemins, le syndicaliste a laissé entendre au cours de ce grand oral, que cette annonce est la preuve que le Chef de l’État est à l’écoute des partenaires sociaux et est sensible à leurs Revendications. <<Je peux dire que le gouvernement est à l’écoute des travailleurs. Nos réclamations étaient fondées. Ils ont été sensibles à ce que nous disions. C’est une bonne chose>>, a lâché Noël Chadaré qui affiche tout de même un optimisme prudent.
Dans cette logique, il a affirmé que l’important pour les travailleurs, c’est que ce qui sera fait n’accouche pas d’une souris. <<Ils savent ce qu’on veut. Parce que nous avons tenu compte du coût de la vie. De plus, on revalorise ce qui a perdu sa valeur>>, a-t-il indiqué.
D’ailleurs, il estime que le gouvernement du président Patrice Talon ne fait pas de l’à-peu-près. <<Quand ils veulent poser des actes, ils font des trucs de bonne qualité. Ils ne vont pas nous jeter des miettes>>, a déclaré le Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin.
Bien que conscient de toutes ces avancées, il a laissé entendre que ça ne veut pas dire que tout est rose. A l’en croire, la situation des travailleurs béninois n’est pas l’une des plus reluisantes. A cet effet, Noël Chadaré affirme qu’il y a, au Bénin, une situation de précarisation économique, de plus en plus accentuée du travail. <<Cette revalorisation c’est un point. Il y a beaucoup d’autres choses à améliorer>>, a-t-il souligné.
Pour conclure, il estime qu’en revalorisant les salaires, et avec le projet ARCH, on passera à un mandat hautement social.

Dios CHACHA



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment