ALERTE :

    Covid 19. Le Burkina livre ses conclusions sur l’efficacité d’APIVIRINE après l’essai clinique - Les Pharaons

    young-african-laboratory-worker-looking-in-microsc-2021-12-09-20-54-55-utc

    Le gouvernement du Burkina a initié une étude ouverte de Phase II, pour évaluer la sécurité et la tolérance du médicament Apivirine de Valentin Agon,  développé au Bénin dans le cadre du traitement de la Covid 19. Lancée en avril 2020, l’étude a livré ses conclusions. A en croire les investigateurs, les résultats de l’essai clinique sur 45 patients atteints de la Covid 19,  ont montré une bonne tolérance du médicament.

    De source proche du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Burkina, l’étude a couté près de 300 millions de francs CFA. Elle a été conduite par le Professeur Martial Ouédraogo, Médecin Pneumologue, assisté de deux autres spécialistes. Le rapport renseigne que l’étude a été menée d’octobre 2020 à janvier 2021.

    Les patients recrutés dans les centres de dépistage de Covid 19 avaient entre 20 et 65 ans et ont tous été testés positifs au SARS Cov 2. Ils sont été suivis ensuite en ambulatoire conformément aux directives en vigueur au Burkina dans le cas de la prise en charge de la Covid 19. Les conclusions du rapport mentionnent que les 45 patients qui ont participé à l’étude, n’ont eu aucune réaction systémique suite à l’administration du produit APIVIRINE.  De même, les fonctions hépatique et rénale n’ont subi aucune perturbation, et l’électrocardiogramme réalisé n’a révélé aucune anomalie du rythme cardiaque.

    Rejet de APIVIRINE par le Bénin, Valentin Agon explique

    Concernant les effets secondaires, l’équipe du Professeur Ouédraogo a noté qu’aucun  patient n’a déclaré des effets secondaires et tous les symptômes avaient disparu après 7 jours de traitement. Par ailleurs les scientifiques ont dévoilé que le taux de guérison, après 14 jours de traitement était de 86 % contre un seuil de 80% ciblé au début de l’étude. Ce taux était de 93% au 15ème jour de l’étude.

    Bénin/Economie: Reprise économique & Covid-19, 7% de taux de croissance annoncée en 2022

    En conclusion, le Professeur Ouédraogo a expliqué que l’innocuité et la sécurité d’APIVIRINE ont été démontrées au vu de l’absence des effets indésirables. Il a pour finir recommandé  une étude préclinique  sur les activités virale et antiinflammatoire in vitro et leur mécanisme d’action, un essai clinique de phase II/III multicentrique sur un grand échantillon,  et enfin une demande d’AMM.

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment