ALERTE :

    Bénin/Industrie Zone économique spéciale de Glo-Djigbé, Une des grandes attractions industrielles de la sous-région - Les Pharaons

    Zes_Glo-Djig

    Boris VIGAN

    La Zone économique spéciale de Glo-Djigbé prend progressivement corps. C’est du moins le constat qu’a fait le week-end écoulé une délégation d’investisseurs nationaux à la faveur d’une visité organisée par Laurent Gangbes, directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex). Le Conseil national du patronat du Bénin (Cnpb), la Confédération nationale des employeurs du Bénin (Coneb), l’Ordre national des architectes et urbanistes du Bénin (Onaub) et l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Bénin (Apbef) faisaient partie de ladite délégation.
    Ce sera l’une des grandes attractions industrielles de la sous-région. Les travaux de construction de la ville-usine de Glo-Djigbé avancent à un rythme très soutenu. « Les travaux ici se déroulent 24h/24. Il n’y a pas un moment où l’on arrête les travaux pour reprendre après. Tous les jours, même le dimanche, les gens travaillent ici. C’est la raison pour laquelle, depuis mars 2021, on a beaucoup avancé, malgré 85 jours de pluies », indique Laurent Gangbes, directeur général de l’Apiex.
    La première phase du projet de cette zone économique spéciale porte sur l’aménagement de 400 hectares sur un total de 1 640 hectares. Le taux d’avancement des travaux est de 70 % tandis que le taux d’occupation de cette zone est de 90 %. « Vous êtes ici au cœur de l’industrie du Bénin. D’ici 10 jours, 30 000 m² d’entrepôts seront achevés. Et avant fin mai, nous aurons à peu près 70 000 m². Dans ces entrepôts, il y aura des unités de transformation de noix de cajou, de soja, etc. qui vont s’installer. D’autres entrepôts vont permettre d’approvisionner la zone en matières premières pour les entreprises », a indiqué Létondji Béhéton, directeur général de la Société d’investissements et de promotion de l’Industrie (Sipi-Bénin). Une caserne moderne de pompiers y est même déjà installée, ainsi que des entrepôts.
    Selon ses explications, sur le site, tout est structuré pour donner de la place à toutes les composantes du tissu industriel et de services. Létondji Béhéton avance que l’autonomisation énergétique est une priorité dans cette zone industrielle. « Nous aurons à peu près 80 Mw d’ici mai. Ensuite, il y aura le développement du parc solaire avec 300 Mw. Dans le Pag 2, il est prévu, la construction dans cette zone d’une centrale thermique », précise-t-il.
    Il convient de préciser que dans l’aménagement du site, il est prévu des zones de support, notamment des zones réservées aux différents services qui peuvent s’installer. En dehors du parc textile, il y a le parc cajou, le parc automobile, véhicule électrique. Une zone commerciale est aussi prévue, de même que des infrastructures pour faciliter le trafic.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment