ALERTE :

    Promotion de la Culture : Roselyne BACHELOT note le début d’un véritable partenariat très riche entre le Bénin et la France - Les Pharaons

    IMG-20220221-WA0014

    Dans le cadre de l’exposition publique diptyque « Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui : de la restitution à la révélation », le président Patrice Talon a reçu en audience le samedi 19 février 2022 au Palais de la Marina, la ministre française de la culture, Roselyne BACHELOT.
    Au menu des échanges, la promotion de la culture. Vraisemblablement, le Bénin et la France sont dans la même logique. C’est ce qu’il convient de retenir du point fait par la ministre française de la culture à sa sortie d’audience. « Ce qui m’a frappée dans l’audience que le président TALON a bien voulu m’accorder, c’est que nous avons la même vision de la culture. C’est-à-dire que la culture ne doit pas être un objet d’une identité nationale rétrécie mais au contraire d’une identité d’ouverture », a laissé entendre Roselyne BACHELOT.
    Selon elle, la série de musées prévus par le Gouvernement boosteront inévitablement le développement économique du Bénin : « C’est aussi une formidable opportunité de développement économique à travers toute une série de musées qui vont se faire. Tout le monde parle du futur musée qui se construira sur le site d’Abomey où seront installées les 26 œuvres que nous visitons. Sans oublier le musée de Ouidah sur la mémoire de l’esclavage, le musée de Porto-Novo sur le Vodun et le musée d’art contemporain qui va se situer dans la galerie nationale où seront accueillis un certain nombre des œuvres que nous venons d’admirer plus deux autres musées. Y compris toutes ces structures hôtelières, pour faire du Bénin un grand pays de tourisme culturel », va expliquer l’hôte de Patrice Talon.
    Toute chose qui fera dire à la ministre française que c’est le début d’un véritable partenariat très riche entre le Bénin et son pays.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment