Tribunal d’Abomey Calavi: Pour avoir étranglé sa mère, Firmin HOUNHOUI condamné à 15 ans de réclusion criminelle - Les Pharaons

justice-1-1

A peine ouverte, le premier dossier de la session criminelle a livré son verdict. Il s’agit de l’affaire ministère public contre Firmin HOUNHOUI pour une infraction de parricide. Les faits remontent 2018. Dans la nuit du Jeudi 29 au Vendredi 30 mars, profitant du sommeil supposé de ses enfants, Firmin HOUNHOUI s’est introduit dans la chambre de sa mère Akotémè ADJIDJA, mitoyenne à la sienne. A l’aide de sa main droite , il l’a étranglé. Mais les bruits de la victime sont parvenus à son fils Francis HOUNHOUI en éveil au moment du forfait. Après la découverte le lendemain du corps sans vie de sa grande mère, dame Akotémè ADJIDJA présentant des signes de violences, Francis HOUNHOUI a révélé dans les moindres détails le récit de la scène qu’il a surpris la veille. Devant le tribunal, l’accusé Firmin HOUNHOUI a reconnu les faits, incriminant sa mère Akotémè ADJIDJA de sorcellerie et d’être à la base de ses déboires professionnels et familiaux. Après débat, le ministère public tenu par le procureur de la République le magistrat Aubert KODJO, a requis sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité. Son avocat Me Angelo HOUNKPATIN a plaidé la clémence du tribunal. Après analyse, le tribunal présidé par le président du tribunal Raynier Florent GNANSOMON a condamné l’accusé Firmin HOUNHOUI à 15 ans de réclusion criminelle.

Dios CHACHA



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment