ALERTE :

    Autonomisation de de femme Les associations MIBE et Zonta Club Of Cotonou Amazone incitent les femmes à oser le changement - Les Pharaons

    IMG-20220327-WA0000

    Dans le cadre de la célébration en différé de la journée internationale de la femme, MIBE et Zonta Club Of Cotonou Amazone, ont réuni au sein d’un creuset d’échanges des femmes de divers horizons sur la thématique de “l’autonomisation de la femme”. Un panel de femmes entrepreneures a été mis à contribution à cet effet pour édifier l’assistance (femmes) à travers leurs succès story. C’était le samedi 26 mars 2022, à Azalaï hôtel à Cotonou.

    S’assurer que le minimum existe pour la majorité des femmes qui subissent en silence la non autonomisation. C’est le combat que mène les associations MIBE et Zonta Club Of Cotonou Amazone au Bénin. Conscientes que pour atteindre le développement, il faut accompagner les femmes, leurs donner la possibilité de participer à la croissance et d’y bénéficier, MIBE et Zonta Club Of Cotonou Amazone, ont initié au profit des femmes engagées de différents secteurs, une rencontre de partage d’expérience sur la thématique de “l’autonomisation de la femme” à travers une indépendance financière. Pour y arriver, elles prônent la réduction des inégalités à leur niveau pour une discrimination positive qui fera d’elles des agents du développement. “Il faut que les projets d’autonomisation aillent effectivement à l’endroit des femmes pauvres et les aider à avoir de l’épargne”, a souligné Marie Joséphine KORA THAMA, spécialiste de l’éducation à l’UNICEF.
    A l’en croire, l’autonomisation, c’est de donner la capacité à la femme de prendre sa vie en charge pour ne pas connaître des violences basées sur le genre et être victimes des inégalités dans la société. Par ailleurs elle a indiqué que certaines pratiques traditionnelles constituent des obstacles à l’autonomisation de la femme, à sa prise en charge complète. ” Il faut des politiques en faveur des femmes démunies qui vont lui permettre d’avoir le minimum pour mener des activités de revenu et régler les problèmes de la famille aux côtés de son mari”, a-t-elle ajouté.
    A sa suite, la présidente de MIBE, Rabiath MALIKI a précisé l’importance d’encourager les femmes à entreprendre une activité génératrice de revenu. “S’il n’y a pas d’activité qui génère de revenu, il n’y aura pas d’autonomisation de la femme”, a-t-elle laissé entendre invitant l’assistance à être le porte-parole auprès des jeunes filles, base de la véritable autonomisation, sans pour autant occulter l’aide des hommes dans la réussite de cette tâche. “Par nos actions communes nous pouvons faire bouger les lignes. Chacune de nous répartira booster pour transcender les obstacles”, a-t-elle déclaré. Pour sa part, la Vice Présidente du Zonta Club Of Cotonou Amazone, Cynel GBAGUIDI, a fait part des actions d’accompagnement des femmes à entreprendre et les conseils prodigués aux jeunes filles pour leur éducation afin de les rendre autonome.
    Il est à noter que trois communications ont meublé les échanges à savoir : l’autonomisation de la femme pour un développement durable, la finance islamique et atteindre la liberté financière.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment