UEFA : ce qui va changer avec le nouveau fair-play financier - Les Pharaons

uefa-logo-12

Une nouvelle version du fair-play financier sera mise en place à partir de la saison prochaine. L’UEFA doit adopter le 7 avril ce nouveau FPF qui présente plusieurs changements importants. L’UEFA va adopter un nouveau fair-play financier Mis en place depuis 2011, le fair-play financier va connaître une évolution à partir de la saison prochaine. L’UEFA doit adopter une nouvelle version du contrôle économique des clubs dès le prochain comité exécutif, le 7 avril prochain. Un plus grand déficit autorisé, des salaires plus contrôlés Pour rappel, la version actuelle du fair-play financier autorise 30 millions d’euros de déficit sur les trois dernières saisons. Selon les informations de la BBC, le seuil de pertes autorisées va passer à 60 M€ à partir du prochain exercice. Ce changement offrira une marge de manoeuvre un peu plus grande aux clubs pour recruter. En revanche, les dettes seront davantage surveillées. En cas de bilan financier négatif, un club devra réduire son endettement de 10% chaque année, explique L’Equipe. Autre changement important : la mise en place d’un salary-cap inspiré des sports américains. Alors que les salaires se sont envolés au cours des dernières années, la masse salariale des clubs ne devra désormais pas dépasser 70% de leurs revenus à partir de la saison 2025-2026. En attendant, la limite sera d’abord fixée à 90% en 2023-2024 puis 80% en 2024-2025 pour permettre aux clubs de s’adapter au cours des deux prochaines saisons. De nouvelles sanctions Le président du PSG et de l’ECA, l’Association européenne des clubs, Nasser Al-Khelaïfi a applaudi lundi ces «nouvelles règles conçues pour assurer un meilleur contrôle des coûts, tout en encourageant les investissements qui assureront l’avenir du football» . Une satisfaction logique puisqu’elles seront plus favorables aux «nouveaux riches», comme Paris et Manchester City, alors que l’ancien système protégeait davantage les clubs historiques. Le dirigeant parisien devra toutefois surveiller son énorme masse salariale (585 M€). En cas d’infractions, les clubs s’exposent à des sanctions. L’UEFA semble disposer d’une plus large palette puisque L’Equipe évoque un retrait de points possible dans la nouvelle formule de la Ligue des Champions, qui aura un format de mini-championnat à partir de 2024, mais aussi la rétrogradation dans une Coupe d’Europe inférieure. Par exemple, une équipe qualifiée en C1 pourra être envoyée en Ligue Europa.

Dios CHACHA



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment