ALERTE :

    Bénin/Éducation: Uac, le recteur annonce la diminution des matières enseignées dans les facultés, écoles et instituts - Les Pharaons

    UAC1

    Au détour d’une note de service en date du 21 mars dernier, le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, le professeur Félicien Avlessi, a annoncé une réforme majeure au niveau des Eléments Constitutifs des Unités d’Enseignement (ECUE). De façon précise, cette réforme aboutira à terme à la diminution des matières enseignées dans les facultés, écoles et instituts de formation de l’UAC.
    Dans une note de service datée du 21 mars dernier, le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi a demandé aux différents responsables des entités de formation de ladite université de réfléchir à la diminution du nombre d’ECUE. Pour soutenir cette réforme, le Professeur Avléssi a fait remarquer que les résolutions et recommandations de l’atelier national d’évaluation de la mise en œuvre du système LMD n’ont pas été respectées. « Du 12 au 16 septembre 2016, un atelier national d’évaluation de la mise en œuvre du système LMD a eu lieu à Bohicon, assorti de résolutions et recommandations dont la concrétisation est loin d’avoir été véritablement et systématiquement engagée », a-t-il déploré. Il a été convenu de l’opportunité d’une autre évaluation qui puisse déboucher non seulement sur l’harmonisation des offres de formation dans les universités du Bénin mais aussi tenir compte des réalités académiques nationales dans l’élaboration de ces offres de formation. « En décembre 2021, rappelle-t-il, le service des études et de l’orientation universitaire (SEOU) enregistrait officiellement 557 offres de formation dont 540 sont mises en œuvre et 282 officiellement validées au format LMD et qui relèvent en majorité des cycles de licence ». Selon ses dires, l’UAC dénombrait 846 enseignants en 2021. Or, un enseignant doit exécuter 20 EC par semestre avec un volume horaire minimaliste de 25 heures par matière dans les cycles de Licence en général. Le Recteur constate qu’il s’agit d’un exercice embarrassant pour les enseignants qui suivent ce rythme. C’est pourquoi, il a exhorté les enseignants à mettre tout en œuvre pour réviser pour le compte de l’année académique 2022-2023, les offres de formations de manière à réduire sensiblement les matières tout en restant dans le canevas général proposé par le Centre de Pédagogie Universitaire et d’Assurance Qualité (CPUAQ).

    Ce mode de fonctionnement va conduire à une diminution substantielle du nombre d’heures supplémentaires exécutées par les enseignants. Selon quelques syndicalistes que nous avons contactés, cette réforme pourrait déboucher sur une réduction drastique du nombre de vacataires recrutés par l’université, des vacataires qui formaient déjà une part importante des charges budgétaires de l’université. De fait, le système des ECUE a été instauré depuis quelques années. Elle met en une même unité d’enseignement deux ou trois matières. Ce qui permet aux étudiants de valider ces ECUE, même s’ils ne réunissent pas la moyenne dans chaque matière. C’est également un mécanisme pour contourner l’emprise de certains enseignements réputés difficiles à valider par les étudiants.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment