Bénin/Football : Un salaire mensuel pour les arbitres béninois - Les Pharaons

IMG-20220701-WA0053

Accompagné du Président de la Fédération Béninoise de Football, Mathurin De Chacus, le ministre des Sports, Oswald Homéky, a échangé ce vendredi 1er Juillet 2022, au Palais des Congrès, avec tous les arbitres officiant dans les différents championnats nationaux de football. Au cours de la séance, le numéro un des sports au Bénin a annoncé la professionnalisation de la fonction d’arbitre dans notre pays. En clair, les arbitres béninois percevront dorénavant un salaire mensuel.

Quelques extraits du discours du patron des Sports à cette occasion

«Nous avons décidé ensemble avec les responsables de la Fédération Béninoise de Football, de consacrer effectivement la professionnalisation de la fonction d’arbitre dans notre pays. Cette professionnalisation veut dire que désormais quand on est arbitre, on est arbitre professionnel et on est payé comme tel. Evidemment, on a le droit d’avoir un métier à côté comme c’est le cas dans plusieurs autres pays. On peut également ne pas avoir un autre métier et vivre exclusivement de ce qu’on gagne en étant un arbitre.

[ Comment ça va se passer ? ]

Le Gouvernement va mettre en place des ressources au profit de la Fédération. La Fédération va, à la suite des différentes formations habituelles, sortir la liste des arbitres retenus pour arbitrer les différentes ligues professionnelles. Cette liste va être transmise aux services financiers et un montant qui vous ( arbitres ) sera communiqué plus tard, sera payé mensuellement à tous ceux qui sont sur cette liste comme un salaire mensuel. Ce salaire, c’est une sorte de salaire de base du faite de la fonction d’arbitre. Les désignations vont se faire comme d’habitude par la fédération, avec ses propres règles. Les primes vont continuer d’être payées sur la même base. C’est à dire que vous avez votre salaire mensuel qui est régulièrement viré sur votre compte, et quand vous êtes désigné pour aller faire un match, la fédération vous payera la prime qu’il faut selon les montants qui seront retenus.

Si vous avez votre propre voiture, on définira un montant réaliste en tenant compte de la distance parcourue. Si vous empruntez un transport public, vous allez vous servir de coupon que la fédération vous donnera pour valider vos tickets de transport. Aucun club qui recevra un match à domicile ne s’occupera de transporter un arbitre.
Quand vous arrivez dans l’endroit où vous devez officier le match, votre lieu d’hébergement, la fédération mettra à votre disposition des coupons que vous allez présenter et que l’hôtel va décharger. Ce n’est plus l’équipe qui reçoit qui héberge l’arbitre. Maintenant, du lieu d’hébergement au stade, on ne permettra plus que le dirigeant envoie sa voiture vous chercher. Si un arbitre est surpris dans la voiture d’un dirigeant, quel qu’il soit, c’est une faute lourde. Vous aurez de quoi vous rendre de l’hôtel au stade.
Ce qui veut dire que de votre désignation au match, vous n’avez plus aucun contact avec les présidents de clubs. Quand vous terminez votre match, vous validez vos feuilles de match et votre rapport, ça déclenche le paiement de votre prime par la fédération et ceci par transfert électronique. Donc ces ressources sont payées sur votre téléphone portable et le soir même du match.»

Transcription: Roméo AKLOZO

Dios CHACHA



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment