ALERTE :

    Après plus d’un siècle d’existence Le marché Dantokpa fermé aux usagers, la fin d’une époque - Les Pharaons

    Marche_Dantokpa_vue_arriere-780x470

    La rénovation des marchés béninois est l’un des grands chantiers du gouvernement de la rupture. Le grand marché Dantokpa de Cotonou, lui, va être fermé à jamais. Une grande tristesse pour la clientèle, les commerçants de Cotonou et aussi pour ceux-là qui viennent des pays voisins, tant ce marché de plus d’un siècle d’existence est emblématique du pays.

    La fermeture de Dantokpa et le déménagement annoncé des commerçants vers d’autres marchés, inquiète la clientèle béninoise et notamment celle venue des pays voisins. Chacun se demande si la clientèle va suive le pas.
    25 hectares, au bas mot 35 000 commerçants, Dantokpa est une ville dans la ville. Le marché Dantokpa (ou tout simplement Tokpa) se situe à Cotonou, la capitale économique du Bénin ; il est le plus grand marché à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. La décision de le fermer ce marché centenaire, répond à un impératif de salubrité, explique José Tonato, le ministre en charge du Cadre de vie et du Développement urbain : « Il y a un mélange total des genres et des activités commerciales allant du détail au gros, mélangeant tous les types de produits, agricoles, produits manufacturés, produits nobles, textiles, bijoux, cosmétiques, etc. Et c’était devenu un véritable point noir au cœur de la ville de Cotonou. Un point critique d’un point de vue environnemental, auquel il fallait coûte que coûte s’attaquer. »
    Un argument que balaie le ministre José Tonato. Si Dantokpa va fermer, neuf autres marchés à Cotonou sont en cours de rénovation et d’agrandissement pour accueillir les commerçantes et commerçants de Dantokpa. « C’est l’association des usagers des marchés avec les présidentes des bureaux de chaque marché qui ont fait le tour des chantiers de construction pour apprécier les produits qui vont leur être mis à disposition, et surtout pour se rendre compte que nous avons entièrement tenu compte de leurs préoccupations », assure le ministre.

    Au total, 20 marchés béninois, dont neuf à Cotonou, sont en cours de rénovation et d’agrandissement. Un marché de gros sort de terre à Calavi, en banlieue de Cotonou. Toute une politique de rénovation urbaine. Quant au site de Dantokpa, il sera réaménagé en une riviera comprenant une zone de bureaux. Et face à l’émotion des habitants de Cotonou, le ministre Tonato réfléchit à y laisser un symbole mémoriel. « Peut-être sous la forme d’un petit marché symbolique, occupant un hectare sur les 25 disponibles, ce n’est pas exclu. Je comprends votre préoccupation, ça va se faire. »

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment