ALERTE :

    Dévoilement des monuments historiques à Cotonou. Yayi Boni a-t-il changé ? - Les Pharaons

    52251571551_c98125531e_c

    Alors que son successeur a fait de la réappropriation  de l’histoire du Bénin un défi mémoriel , l’ancien président Boni Yayi a brillé par son absence ce samedi 30 juillet à Cotonou.  Le peuple béninois assistait en effet  ce samedi 30 juillet 2022,  à trois différentes cérémonies historiques. La cérémonie solennelle de dévoilement des monuments visant à valoriser le patrimoine culturel du Bénin, a connu la participation de toutes les personnalités du pays. Nicéphore Soglo était le seul ancien président présent.

    Selon les informations glanées par Les Pharaons, l’absence de Boni Yayi a surpris plus d’un. En effet, dans le protocole et même en saluant les personnalités présentes, plusieurs speakers ont souligné dans leur discours « les anciens chefs d’Etat ». Nicéphore Soglo n’était donc pas le seul ancien président invité. Il nous est revenu, que l’ancien président Boni Yayi était bel et bien attendu à cette cérémonie. Ce dernier, aurait évoqué son agenda chargé à Conakry.

    A couteaux tirés depuis des années avec ses ainés, Patrice Talon a tenté de faire la paix avec les anciens présidents. La présence de Nicéphore Soglo, malgré la sortie hasardeuse de Léhady Soglo quelques heures plutôt sur France 24,  pour fustiger la visite  de Emmanuel Macron au Bénin, en dit long sur les relations entre Soglo et Talon. On ne peut en dire autant de Boni Yayi. Plusieurs sources indiquent que Boni Yayi, n’a cessé de faire pression pour obtenir la libération de Réckya Madougou et Joel Aivo, depuis  la récente rencontre   où les deux présidents ont montré leur intérêt à travailler ensemble pour le développement du Bénin. Alors à Cotonou,    on s’interroge, sur la sincérité de Boni Yayi dont les revendications restent essentiellement politiques.

    Faux fuyant.

    Le gouvernement du béninois  depuis 2016, s’est   engagé dans une démarche qui vise à rétablir l’histoire du Bénin, tout en réaffirmant  son identité culturelle. C’est dans cette optique par exemple, que les monuments présentés visent essentiellement à partager avec les plus jeunes, l’histoire du Bénin d’une part, et combler un important besoin d’espace de divertissement pour renforcer l’attrait touristique d’autre part. Les convives présents, loin de toute idée noire, ont salué l’œuvre accomplie par Patrice Talon, qui a travers son engagement réhausse l’image du Bénin.

    10 jours avant cette cérémonie,   l’ancien président  Thomas Boni Yayi, et certains médiateurs ont été reçus dans la capitale guinéenne. Ils  devaient   rencontrer le 20 juillet la junte à Conakry pour discuter du délai du retour au pouvoir des civils en Guinée.  A moins que l’ancien président ne fasse une déclaration comme à son habitude sur les réseaux sociaux, on ne saura jamais ce que pense Boni Yayi de la statue du prince Wassangari Bio Guéra. A la veille du premier Aout, impossible de savoir également si l’ancien président Boni Yayi assistera à   au  défilé sur le boulevard de la Marina. Pour un analyste politique proche du parti Union Progressiste, la collaboration à venir entre les deux chefs d’Etat oblige désormais Boni Yayi à respecter les grands rendez-vous culturel et politique  au Bénin.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment