ALERTE :

    Bénin /Législatives 2023 S’unir ou mourir : les divisions de l’opposition, promesse d’une déroute annoncée - Les Pharaons

    ASSEMBLEE NATIONALE

    Cyrille LIGAN

    Alors que la ligne de départ se clarifie avec les partis de la mouvance présidentielle, toute l’aile de l’opposition peine à exister et, depuis quelques semaines, s’agite de façon désordonnée. Les appels à l’union se multiplient en vue des législatives de 2023, mais les querelles idéologiques, les calculs politiciens et les rancœurs personnelles ne laissent que peu de chances à la démarche. Test grandeur nature pour jauger son ancrage territorial en vue de la présidentielle de 2026, l’élection de 2023 constitue un tournant décisif pour la survie de ces partis.

    Qu’attend l’opposition pour se fédérer autour d’un projet dans l’angle mort de la majorité actuelle ? L’heure n’est plus aux petites additions, il serait temps d’apprendre à conjuguer. A l’instar de l’Union Progressiste et le Parti du Renouveau Démocratique, la dizaine de partis politiques d’opposition gagnerait à s’unir. Compte tenu des exigences formelles de présentation des listes aux élections législatives et de celles liées à la répartition des sièges, l’opposition doit s’unir, autrement elle mourra.

    Qu’à cela ne tienne. Si une hypothétique union ne proposait aucune ambition concrète et mobilisatrice, capable de donner de l’élan aux candidatures, il serait vain de penser qu’elle puisse produire ne serait-ce que l’addition des intentions de vote actuelles. Faute d’anticipation, faute de volonté commune réellement enracinée, les brusques embardées de dernières minutes pourraient s’apparenter plus à des manœuvres désespérées qu’à un plan. À supposer qu’ils y croient, sans programme commun patiemment discuté et élaboré, les différents partis de l’opposition divisés peuvent-elles encore se rassembler au-delà de leurs désaccords ?

    Chacun est convaincu de pouvoir parvenir à un bon score seul. Visiblement, les divergences individuelles ne devraient pas permettre à toutes les formations de l’opposition de se donner la main pour composer une grande liste d’union. Par-delà une unité de façade, c’est pourtant là tout l’enjeu.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment