ALERTE :

    Bénin/Législatives 2023: Ousmane Alédji décline les enjeux du scrutin - Les Pharaons

    Ousmane_Aledji

    Les législatives de janvier 2023 marquent un tournant décisif pour l’ensemble de la classe politique béninoise. Un scrutin qui s’annonce plus ouvert que les précédents, et c’est l’insomnie au sein des partis politiques. Au fur et à mesure que les jours s’égrènent, c’est le branle-bas dans les états-majors des formations politiques. On assiste au sein de la classe politique béninoise à des fusions, à des divorces politiques qui font remettre en cause le bien-fondé de la réforme du système partisan, telle que conçue et mise en œuvre par le régime actuel, et qui vise à créer des partis forts et solidement établis dans toutes les localités du pays.

    Reçu sur un média local, l’entrepreneur culturel, Ousmane Alédji relève que toutes ces manœuvres politiques n’ont pas pour finalité que les lois soient touchées. Pour lui, c’est plutôt la preuve que les dynamiques en place s’adaptent afin que le Bénin passe une étape de son histoire politique. « Les enjeux politiques s’ouvrent. J’observe cela avec beaucoup de sourire parce que c’est instructif, nourrissant et en même temps inquiétant. L’enjeux pour le gouvernement et pour le Bénin serait de saisir cette opportunité que nous offre les prochaines législatives pour réconcilier les électeurs et les élus. L’occasion est donnée d’aller sur le terrain pour remobiliser les militants et avec des arguments », a déclaré l’ancien conseiller du Chef de l’Etat.

    Pour lui, c’est aussi l’occasion de recréer une contradiction saine et que la démocratie béninoise recouvre sa ferveur. « Je pense que c’est une deuxième chance nous avons-là, un tournant à ne pas rater », a fait savoir Ousmane Alédji.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment