ALERTE :

    Boni Yayi quitte Conakry. Le point de sa mission - Les Pharaons

    yayi Guinee

    Dans le cadre de la tâche qui lui a été confiée lors du Sommet Ordinaire de l’Institution des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, tenu à Accra au Ghana le 3 juillet 2022, le facilitateur de la CEDEAO  était en Guinnée. Boni Yayi a conduit le deuxième round de sa médiation. Il était accompagné de Louis Blaise Aka-Brou, représentant de la CEDEAO en Guinée, M. Alassani Tigri, ancien ministre du Bénin, ancien haut fonctionnaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Rachelle Yay1, assistante et conseillère, médiatrice et M. Serigne Mamadou.

    L’objectif de la mission est de rencontrer les autorités de transition et tous les acteurs sociopolitiques du pays pour faciliter le fonctionnement d’un cadre de dialogue inclusif devant permettre le rétablissement de l’ordre constitutionnel. A l’initiative du Premier Ministre, le Chef du Gouvernement, le médiateur et sa délégation ont tenu une réunion de travail avec les Ministres des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora Guinéenne, et les Ministres de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, et ont une discussion approfondie avec eux sur la situation socio-politique du pays.

    Le médiateur a également rencontré les ambassadeurs des pays membres de la CEDEAO, les ambassadeurs du G5 (France, UE, USA, CEDEAO, ONU), du Japon, de la Turquie, de l’Afrique du Sud, du Maroc, de l’Algérie et de l’Egypte. Au cours de ces consultations, le facilitateur a réitéré que la CEDEAO reste solidaire de la Guinée et de son ferme engagement à une résolution rapide de la crise par un accord consensuel entre toutes les parties prenantes pour assurer le prompt rétablissement de l’ordre constitutionnel comme requis. CEDEAO.

    Le médiateur s’est félicité de la transition des autorités pour mettre en place un cadre de concertation inclusif et a invité les parties prenantes à rechercher des compromis pour rendre le dialogue inclusif et consensuel. Boni Yayi exhorte les partis politiques qui n’ont pas encore participé au cadre de concertation initié par les autorités, qui peut être actualisé par consensus, à le faire pour assurer une transition pacifique.

    Le Facilitateur a réitéré la volonté de la CEDEAO et de la communauté internationale d’accompagner la Guinée dans le cadre du rétablissement de l’ordre constitutionnel afin de concrétiser les aspirations de son peuple à la paix, la stabilité, la bonne gouvernance et le développement durable. A l’issue de la mission, le médiateur a été reçu en audience par le colonel S.E. Mamadi Doumbouya, président de transition, chef de l’Etat, chef suprême de l’armée guinéenne, qui lui a rendu compte de sa mission et lui a transmis le message d’unité de la Cedeao. Le médiateur documentera dans un rapport la conclusion de sa mission qu’il obéira aux électeurs. Boni Yayi a adressé ses vifs remerciements aux autorités de transition et au peuple guinéen pour leur accueil chaleureux, leur disponibilité et toutes les marques d’amitié qui lui ont été témoignées ainsi qu’à sa délégation durant son séjour.

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment