ALERTE :

    Bénin/Éducation: Les souhaits des enseignants agents contractuels de l’État promotions 2012 et 2014 - Les Pharaons

    IMG-20220905-WA0025

    A quelques jours de la reprise des cours, ils ont voulu se faire entendre. Les Agents Contractuels de Droit Public de l’État de la promotion 2012 puisque c’est d’eux qu’il s’agit ont fait part de l’injustice dont ils sont victimes depuis leur entrée en fonction. Ceux-ci réunis au sein d’un collectif souhaite entre autres: la signature sans délai des arrêtés de mise en formation des EPA et EPC des promotions 2012 et 2014 ; la mise en formation effective des concernés avant la rentrée de septembre 2022 ; ainsi que la correction de l’injustice faite aux ACDPE 2014 Professeurs Certifiés et Professeurs Adjoints dans le cadre de leur reclassement, afin que les deux échelons perdus soient restitués. Lire ci-dessous l’intégralité de leur déclaration:

     

    DECLARATION DE LA COORDINATION DES ENSEIGNANTS AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PUBLIC DE L’ÉTAT DES PROMOTIONS 2012 ET 2014 DU MESTFP

    Les Agents Contractuels de Droit Public de l’État de la promotion 2012 ont été mis à la disposition au MESFTPRIJ par le communiqué radio N°43/MTFP/DC/SGN/DGFP/DRAE/ STCD/SA du 25 octobre 2012 portant mise à disposition des agents contractuels de l’Etat recrutés au titre de l’année 2012; et ont pris service suivant la lettre N°2480/MTFP/DC/SGN/DGFP/DRAE/STCD/SA du 02 novembre 2012 portant titre d’affectation des agents contractuels de l’Etat recrutés au titre de l’année 2012. Cela fait déjà dix (10) ans de service rendu à l’état Béninois.
    Quant à ceux de la promotion 2014, recrutés dans la fonction publique par le concours lancé par communiqué radio Nº 010/MTFPRAIDS/DC/SGM/DGFP/DRAE/STCD/SA et organisé le samedi 26 juillet 2014, les ACDPE de la promotion 2014 ont été mis à la disposition du MESFTPRIJ par lettre Nº 4093/MTFPRAI/DC/SGM/DGFP/DRAE/STCD/SA du 30 octobre 2014 et pris service en majorité dans la période du 08 au 10 décembre 2014 selon les titres d’affectation respectifs. Cela fait déjà 8 ans de service rendu à l’État Béninois.
    Mais force est de constater que tout au long de ces nombreuses années de service, les conditions de gestion de la carrière sont des plus exécrables et méritent d’être portées à la connaissance de l’opinion publique.
    Le premier point, le plus important est la mise en formation des agents recrutés en qualité d’Élèves Professeurs Adjoints et d’Élèves Professeurs Certifiés. En effet, depuis 2020, le gouvernement a pris la décision de la mise en formation des ACDPE des promotions 2012 et 2014. Les dossiers ont été déposés à la DESG à Porto-Novo depuis Juin 2020, soit plus de deux ans déjà. Les ACDPE de ces deux promotions continuent d’espérer la sortie de leurs arrêtés de mise en formation et le démarrage effectif de la formation dans les Ecoles Normales Supérieures. Malheureusement, jusqu’à présent le bout du tunnel qu’on attendait ne se fait même pas sentir. La Loi Nº 2015-18 du 27/08/2015 portant Statut Général de la Fonction Publique stipule en son article 303 que « les Agents Contractuels de Droit Public de l’Etat peuvent bénéficier de stage de recyclage, de perfectionnement et de formation professionnelle » et, l’article 86 du Décret Nº 2015-373 du 24/06/2015 portant régime juridique d’emploi des Agents Contractuels de l’Etat précise que les agents contractuels à durée indéterminée de l’Etat bénéficient de stage de recyclage, de perfectionnement, de formation professionnelle dans les mêmes conditions que les agents permanents de l’Etat.
    Combien d’années faut-il pour signer ces actes administratifs ? Lorsqu’on recrute par exemple un policier ou un agent de santé, il est formé avant de commencer à exercer. Pourquoi banaliser alors le secteur de l’éducation qui éveille, forme et modèle les âmes, relève de demain ? N’oublions pas que pour un système éducatif performant, on doit privilégier la formation des enseignants. La formation, en effet, contribue à l’amélioration de l’offre éducative. Pour preuve, le conseil des ministres en sa séance du mercredi 13 juillet 2022 a adopté dans son compte rendu Nº 25/2022/PR/SGG/CM/OJ/ORD la communication relative à la mise en formation de 662 aspirants au métier d’enseignement et de 4 élèves professeurs certifiés recrutés tout récemment en 2021 au profit des lycées techniques agricoles qui ouvriront leurs portes en 2024. Pendant ce temps, les élèves professeurs recrutés depuis 2012 et 2014 sont maintenus aux diplômes académiques sans même la formation initiale et par ricochet aux mêmes salaires.
    Nul n’ignore les conséquences du maintien des EPA et EPC aux mêmes grades. Il y a par exemple l’adaptation lente des formateurs aux normes actuelles dans le système et à la gestion pédagogique et administrative des collèges. Il y a autres conséquences comme la démotivation et le découragement des enseignants, surtout avec la cherté de la vie.
    Le second point concerne les avancements des PC et PA qui ont démarré timidement mais avec une injustice notoire. En effet, la fonction publique a opéré un choix qui les défavorise : il s’agit de la non-prise en compte des 4 ans passés en CDD. Or, la Loi Nº 2015-18 du 27/08/2015 portant Statut Général de la Fonction Publique stipule en son article 293 que « les salaires des Agents Contractuels de Droit Public de l’Etat font l’objet d’une augmentation par période de deux ans », sans aucune précision du type de contrat qui lie l’agent à l’État. La loi étant muette sur le fait, pourquoi opérer le choix qui défavorise les travailleurs?
    Face à ce tableau sombre et funeste, le collectif des enseignants Agents Contractuels de Droit Public de l’Etat des promotions 2012 et 22014 du MESTFP souhaite:
    La signature sans délai des arrêtés de mise en formation des EPA et EPC des promotions 2012 et 2014 ; La mise en formation effective des concernés avant la rentrée de septembre 2022 ; La correction de l’injustice faite aux ACDPE 2014 Professeurs Certifiés et Professeurs Adjoints dans le cadre de leur reclassement, afin que les deux échelons perdus soient restitués ; La célérité dans les travaux de reclassement afin que les ayant droits puissent avoir leurs avenants et jouir de leurs avancements ; la mise en application effective de la décision du conseil des ministres relative à la reconnaissance des diplômes académiques (Maitrise) et professionnels (BAPES, CAPES) obtenus à titre payant en cours de carrière ; La mise en formation de Professeurs Adjoints pour l’obtention du CAPES.
    Fait à Cotonou, le 05 Septembre 2022
    Pour la coordination des ACDPE des promotions 2012 et 2014 du MESTFP

    AGBLONON Simplice DOHA Sègla Richard
    PP du Collectif des ACDPE 2012 du MESTFP. PP du Collectif des ACDPE 2014 du MESTFP ; Coordonnateur du Collectif Coordonnateur Adjoint du Collectif

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment