ALERTE :

    Application de la Valeur transactionnelle : Alain HINKATIN a-t-il mis la charrue avant les bœufs ? - Les Pharaons

    _ PHARAONS (11)

    Le Directeur Général des Douanes a rencontré les importateurs, et certains acteurs de la chaine portuaire, ce jeudi 29 septembre. Une rencontre initiée à la suite de la grosse polémique suscitée par la note de service en date du 19 septembre. Alain HINKATIN demandait au Directeur de Bénin Control, de passer à l’application de la valeur transactionnelle pour 19 produits de grande consommation. Au cours de la rencontre, le Directeur Général des Douanes a   souligné que les produits concernés n’allaient pas augmenter de prix sur le marché.

    Si la rencontre avec les importateurs a permis de dégonfler la polémique, elle n’aura livré par contre aucun secret sur ce qui se passera après le 1er Octobre. Une certitude tout de même. Aucun produit n’augmentera de prix ce week – end à Cotonou.  Alain HINKATIN a précisé d’ailleurs que la douane béninoise n’a pas vocation à augmenter les prix sur le marché.

    Cette rencontre qui a semblé être appréciée par les acteurs portuaires, devrait en principe précéder la note de service de la douane béninoise selon plusieurs personnes qui ont répondu à l’appel du Directeur Général des Douanes.   Selon Jérome B. importateur de produits congelés, le Directeur Général des Douanes devrait en principe rapporter sa décision, pour montrer sa bonne foi.

    Fortes pressions

    Selon nos informations, un comité avait été mis en place pour réfléchir et faire des propositions pour le passage à la valeur transactionnelle. Une source a confirmé à notre rédaction que les autorités douanières ont tenu plusieurs réunions depuis la publication de la note de service sur les réseaux sociaux. A l’heure actuelle, aucune instruction n’a encore été donnée aux différents services de la douane au niveau des recettes sur les nouvelles valeurs à appliquer.

    Le Bénin sur la base des accords internationaux, et selon les dispositions du    GATT, a décidé de passer des valeurs ajustées, aux valeurs transactionnelles. En d’autres termes, les valeurs ajustées compte tenu du contexte économique et de la conjoncture ne seront plus appliquées.  Les propos du Directeur des Douanes sur l’augmentation des prix contrastent donc  avec l’application de la valeur transactionnelle.  Deux options paraissent alors possibles. Une subvention de l’Etat sur les produits concernés, ou une nouvelle volte-face dans la mise en œuvre de la mesure. Autrement, un bouleversement sera constaté tôt ou tard sur le marché et dans les assiettes des consommateurs.

     

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment