ALERTE :

    Bénin/Législatives 2023: Téléthon : la méthode Houndété contre « le monolithisme politique » - Les Pharaons

    eric-houndete-123

    Cyrille LIGAN

    Pas de quoi altérer le moral d’Éric Houndété, plus déterminé que jamais à porter son parti vers la victoire en 2023. Pourtant, à douze semaines de l’échéance électorale, les caisses du parti sonnent creuses. De quoi susciter des inquiétudes sur la capacité financière des Démocrates à prendre part aux prochaines législatives. De quoi aussi, si rien n’est fait à temps, dresser le lit au « monolithisme politique » qui a droit de cité depuis 2019. Persuadé qu’il faut la jouer collectif pour intéresser, le parti de l’opposition a lancé ce samedi un téléthon pour renflouer ses caisses afin de restaurer la démocratie.

    Né après les réformes électorales, les Démocrates, comme tous les autres partis désireux de se lancer dans la compétition électorale, devront solder une caution d’un montant faramineux estimé à plus de cent soixante millions de francs Cfa par liste. Du moins, pour ces partis qui ne souhaitent pas voir leur liste rejetée pour défaut de cautionnement. N’ayant bénéficié d’aucun financement public parce que n’ayant encore participé à aucune élection, le parti de l’ancien président Boni Yayi mise sur la solidarité et, plus encore, la générosité de ses militants et sympathisants pour payer la caution et mener campagne. L’ultime but est connu : avoir droit au pupitre pour restaurer les acquis démocratiques et sauver l’Etat de droit.

    Éric Houndété, lui-même, parie sur un grand chelem. Si l’idée de ce téléthon commande l’admiration, derrière ces nobles objectifs, un autre, tout aussi essentiel, est tu. Une bataille féroce se joue : celle de l’argent du financement public. Aussi bien pour Les Démocrates que pour les autres formations politiques, le 8 janvier 2023 fait figure d’épreuve existentielle. Tous espèrent capter la plus grosse part de la manne politique. C’est donc peu dire que de souligner que, même pour Les Démocrates, l’argent reste le nerf de la guerre politique. Et pour cela, le parti devra non seulement réussir à participer aux élections, mais encore, faut-il qu’il décroche des sièges au parlement.

    A l’heure actuelle, seul Les Démocrates peuvent tenir ce pari au sein de l’opposition. La Force Cauris pour un Bénin Emergent, bénéficiaire du financement public, n’a visiblement pas de soucis à se faire. Mais attention : Les Démocrates ne sont pas à la peine. Certes, le parti est « pauvre » comme l’assure son Président. Mais qu’à cela ne tienne, car ce téléthon est aussi une stratégie pour impliquer les électeurs dans la participation du parti aux législatives mais aussi pour les responsabiliser dans la bataille que mène le parti depuis sa création. Mais ce téléthon aura-t-il bon dos pour dissimuler la solitude du parti dans le giron de l’opposition politique béninoise ?

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment