ALERTE :

    Burkina : le GSIM diffuse la vidéo de l’attaque de Gaskindé - Les Pharaons

    JihadSahel

    Des images de l’attaque meurtrière de  Gaskindé dans le nord du Burkina ont été diffusées par le groupe djihadiste GSIM. Ce samedi 8 octobre, les autorités burkinabé ont enterré 27 militaires tués lors d’une attaque d’un convoi de ravitaillement le 26 septembre dans la ville de Djibo, dans la province du Soum (nord). Le même jour, le Groupe de soutien islamique et musulman (GSIM) a diffusé une vidéo de l’embuscade meurtrière par des canaux non officiels.

    Mardi 4 octobre, Al-Qaïda dans la franchise sahélienne du Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’attentat, affirmant avoir tué 65 militaires et 11 personnels de soutien, connus sous le nom de Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

    La vidéo consultée  semble avoir été enregistrée sur un téléphone portable. Elle montre des hommes armés à moto. A la sortie de la forêt, ils se précipitèrent dans le convoi de ravitaillement qui s’était brusquement arrêté. Le doigt sur la gâchette, ils tiraient sans hésiter , prenant leur temps pour fouiller un par un les véhicules. Dans un communiqué mardi dernier, ils ont affirmé avoir incendié 90 des 119 convois attaqués.

    Pour constater les dégâts, les insurgés sont revenus sur les lieux du crime le 28 septembre, selon la même vidéo, qui ne mentionne à aucun moment les victimes civiles, qui, selon les militaires, sont au nombre de 10.

    L’Union des chauffeurs du Burkina Faso (UCBF) a annoncé dans un communiqué que 70 de ses membres étaient portés disparus dans cet incident  , le deuxième incident au même endroit en moins d’un mois. Le 5 septembre, un convoi en route vers Ouagadougou, escorté par l’armée, saute sur un engin explosif improvisé (EEI), tuant 37 civils. Depuis des mois, la région nord du Burkina Faso est assiégée par des groupes jihadistes qui entendent accroître la pression sur la population locale pour la dissuader de coopérer avec les autorités.

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment