ALERTE :

    Supposée présence de la force Barkhane au Bénin: Les explications du gouvernement béninois - Les Pharaons

    Leandre-Wilfried-Houngbedji-880x380

    Depuis quelques jours, des informations font état de l’installation d’une base militaire française dans la partie Nord du Bénin. Cette information diversement appréciée au sein de l’opinion publique a été démentie par le gouvernement béninois.
    Apportant un démenti formel, le porte parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a martelé qu’il s’agit d’une fausse alerte qui a pour objectif d’attiser le sentiment anti français au Bénin. Pour lui, les militaires français présents actuellement au Bénin, plus précisément à Kandi ont déjà assuré des formations dans l’Atacora avant d’arriver dans l’Alibori. En clair, il convient de retenir que, ce sont des instructeurs venus renforcer les capacités des forces armées béninoises dans la lutte contre le terrorisme.
    Se prononçant sur l’hélicoptère qui sillonne les départements du Borgou et de l’Alibori, il a laissé entendre que ce n’est pas un appareil de la force Barkhane. C’est plutôt un Mi8 de fabrication russe que l’armée béninoise utilise pour ses missions logistiques. « En ce moment, les pilotes béninois s’habituent à leur bonne conduite sous l’éclairage d’instructeurs étrangers », a-t-il dit.
    Toutefois, il a fait savoir que « tous ces soldats étrangers (français, américains ou belges), une fois les sessions de formation terminées, repartiront après avoir transmis aux nôtre de l’expertise dans chacun des domaines visés ».
    Pour renforcer les capacités de défense de l’armée béninoise, le gouvernement a également échangé avec des pays africains tels que : le Niger, le Burkina Faso et le Rwanda pour la mise en place d’une coopération militaire.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment