ALERTE :

    Législatives 2023 au Bénin. Cotonou et Calavi les forces en présence. - Les Pharaons

    _ PHARAONS (15)

    Benoit Donou (Coll)

    Avec l’arrivée de Guy Dossou Mitokpe au parti Les Démocrates, l’horizon semble s’éclaircir sur ce que sera  la bataille des grands greniers électoraux. Cotonou et Abomey-Calavi seront les deux grandes attractions des législatives de janvier 2023. Les votes des populations seront déterminants dans ces deux grandes communes subdivisées en 3 circonscriptions électorales.  En effet ces deux villes ont souvent voté pour l’opposition.

    17  sièges sont à pourvoir dans ces deux grandes villes, dont trois exclusivement pour les femmes. L’ensemble des sièges actuels est tenu par les deux partis au pouvoir, à savoir le Bloc Républicain et l’Union Progressiste le Renouveau. En 2023, la donne pourrait changer si les nouvelles formations politiques arrivent à passer le cap des 10%. Il faudra visiblement  compter sur certaines nouvelles formations politiques. Les partis ,  FCBE et Les Démocrates paraissent mieux structurés pour négocier les suffrages des électeurs .

    Cependant, la présence des deux grandes formations de l’opposition dans ces circonscriptions semble bien discutable. Au-delà de quelques actions éparses, les FCBE ont complétement disparu. Paul Hounkpè a fait face récemment, à des mécontentements au sein de son parti. Les FCBE   affichent une présence mitigée sur le terrain. Malgré les 10% obtenus après les dernières communales, le parti peine à s’affirmer. Le Chef de file de l’opposition est complètement atone. Sur les grands sujets,  le parti à été absent et pourrait avoir du mal à présenter des figures fortes face aux électeurs.

    Ce n’est pas le cas des Démocrates qui ont du sang neuf et jeune. Des indiscrétions annoncent Guy Dossou MITOKPE et Eric Houndété, président  du parti sur la ligne de départ dans la 16ème circonscription électorale. Un remake des législatives de 2015, qui avait permis l’élection de Candide Azannai , et Joseph Djogbénou sur la même liste. Cette fois , les acteurs seront sur deux listes différentes avec Guy Dossou MITOKPE à la place de Candide Azannai. Ils pourraient s’affronter sur un terrain déjà connu si le Président du Parti L’Union Progressiste se présente à Cotonou.

    Des indiscrétions annoncent qu’il pourrait être candidat dans la 24ème circonscription électorale,  et laisser Luc Atrokpo conduire la liste de l’Union Progressiste à Cotonou. Avec la Débandade au Bloc Républicain, Le parti Union Progressiste le Renouveau part avec un léger avantage. Les responsables du parti sont d’ailleurs confiants et soutiennent que 2023 effacera le vieux cliché qui veut que les grandes villes tombent dans l’escarcelle de l’opposition.

    La bataille sera serrée, mais avant 2023, beaucoup d’autres obstacles restent à franchir pour les différentes formations politiques.  Le premier sera le versement de la caution, les positionnements, la campagne électorale dans contexte de crise économique et enfin les 10% de suffrage au plan national, surtout pour certains partis qui n’ont jamais participé aux élections.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment