ALERTE :

    Bénin/Politique Mitokpè chez Les Démocrates : un mariage sans amour ? - Les Pharaons

    guy-mitokpe

    Cyrille LIGAN

    Après des épisodes de flottements communicationnels et de tergiversations stratégiques, le moment appelait à la plus grande clarté. Guy Mitokpè, qui n’a plus à souffrir de son affiliation au parti Restaurer l’Espoir, a donc enfilé sa blouse. Mercredi 12 octobre dernier, au Chant d’oiseau à Cotonou, il a scellé un nouveau pacte avec le parti d’Éric Houndété. « Un choix bien pensé », à l’en croire, mais tant s’en faut. Son ancien « mentor », Candide Azannaï, voit ce ralliement comme un acte opportuniste et lâche.
    Soutien de Patrice Talon sous la bannière du parti Restaurer l’Espoir lorsque celui-ci briguait la magistrature suprême, en 2016, l’élu avait décidé de se ranger derrière Candide Azannaï, quelques jours après sa démission du gouvernement. Mais peu importe, Guy Mitokpè est très vite retombé sur ses pieds. Candide Azannaï ne manque pas de rappeler que le dessein de son ancien collaborateur, il y a encore quelque mois, était de rallier la mouvance. Un retournement de veste qu’il attribue à la « politique du ventre » ou la « politique des postes ». Ce qui aurait poussé l’ancien secrétaire général de Restaurer l’Espoir à démissionner en avril 2022.
    Mais pas de bol quand « il est allé démarcher, questionner, jauger où ça peut lui permettre d’aller aux élections et d’être encore député… on lui a fermé la porte au nez ». Un vrai manque de flair politique qui aurait contraint Guy Mitokpè à vite se rabibocher avec le parti Les Démocrates, malgré son ardent désir de rejoindre la mouvance. Cela ne signifie évidemment pas qu’il ait enfourché le bon cheval ou qu’il ait pris la bonne direction. Avant de sceller cet accord, Mitokpè était jusqu’en 2019 l’un des opposants les plus résolus à Yayi Boni, président d’honneur du parti Les Démocrates. Puis vint la Résistance, laquelle lui a permis de s’aligner sur la position de Candide Azannaï aux côtés de l’ancien chef de l’Etat. Et ce fut tout.
    Le psychodrame autour de la prochaine élection le montre depuis quelques temps. Pour survivre en politique mieux vaut savoir retourner sa veste toujours du bon côté. Pourtant, dans sa déclaration d’adhésion, Guy Mitokpè assurait : « Ce choix est avant tout le choix des femmes. C’est le choix des jeunes. C’est votre choix. Lorsque vous nous rencontrez dans les rues, vous n’avez pas manqué de nous exhorter à rejoindre le parti Les Démocrates. Voilà c’est fait ». Mais sa décision ne va pas de soi. Qu’en est-il réellement de son choix ? Du moins, celle qu’il aurait aimé prendre s’il en avait la possibilité. Guy Mitokpè se serait-il piégé ? Ces convictions ne sont-elles pas plutôt celles que prônent la mouvance, en l’occurrence l’UPR comme l’a dévoilé Candide Azannaï ? Autant de questions sans réponses qui laissent planer le doute sur les réelles motivations de l’adhésion de l’ancien député au parti de Hounkpè.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment