ALERTE :

    Bénin/Culture: Le Fonds des Arts et de la Culture dissout - Les Pharaons

    abimbola-021

    Mettre en place un mécanisme de financement de la culture et des arts plus souple et plus efficace. C’est l’objectif visé par le gouvernement béninois en optant pour la création du Fonds de Développement des Arts et de la Culture. La création de ce fond vient en complément aux actions du Gouvernement dans le sous-secteur Culture et qui vise l’émergence d’une véritable économie culturelle dans notre pays, source de richesse et d’emplois

    L’action du Gouvernement dans le sous-secteur Culture vise l’émergence d’une véritable économie culturelle dans notre pays, source de richesse et d’emplois. Cependant, malgré les ressources mises à la disposition du Fonds des Arts et de la Culture, cet objectif est loin d’être atteint. Pour remédier à ses contre-performances, il convient de mettre en place un mécanisme de financement de la culture et des arts plus souple et plus efficace.
    C’est ce qui motive la création d’un compte spécial du Trésor dénommé « Fonds de Développement des Arts et de la Culture » en remplacement du Fonds des Arts et de la Culture qui est dissout.
    Les décisions relatives au décaissement des ressources de ce Fonds seront prises, après avis des différents comités scientifique et artistique du secteur de la culture et des arts, sur la pertinence des projets soumis et leur cohérence avec le Programme d’Action du Gouvernement.
    Ont été par ailleurs adoptés, au titre de ces mesures, les décrets portant : approbation des statuts modifiés de la Société béninoise de production d’électricité ; approbation des statuts modifiés du Port autonome de Cotonou et nomination des membres de son conseil d’administration ; puis nomination des membres du conseil d’administration de l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment