ALERTE :

    En prison au Bénin, Arnold Cadet condamné en appel à Saint-Dénis. - Les Pharaons

    cadet

    Placé en détention provisoire au  Bénin pour escroquerie, le gourou qui invoquait l’esprit de “Gramoune Moussa” pour faire revenir l’être aimé à un comptable public du lycée hôtelier de Plateau Caillou sera fixé sur son sort judiciaire le 8 décembre dans l’affaire qui a coûté 1.6 million d’euros à trois établissements scolaires de l’Ouest du département.

    C’était un beau roman, c’était une belle histoire, sauf qu’elle a coûté 1.6 million d’euros à trois établissements scolaires de l’Ouest du département. Le comptable du lycée hôtelier de La Renaissance à Saint-Paul, des collèges Les Aigrettes et Plateau Caillou, Jean-Charles D. qui venait de vivre une rupture amoureuse, avait retrouvé l’amour. Mais sa belle était gourmande. Pour la garder, un de ses collègues lui avait conseillé de faire appel aux services d’un certain Arnold Cadet. Un charlatan qui, en invoquant les esprits, dont celui de “Gramoune Moussa”, était capable de faire revenir l’être aimé.

    Mais pour cela, le gourou qui avait repéré la vulnérabilité du comptable demandait la multiplication des billets. C’est ainsi qu’en 2018, pris dans une spirale infernale, ce dernier avait réalisé de nombreux virements au profit de différents protagonistes qui se sucraient au passage. À l’issue d’une enquête et d’un procès en octobre 2020, plusieurs condamnations étaient tombées. Arnold Cadet avait écopé de 4 ans de prison dont un assorti d’un sursis probatoire ainsi que du remboursement de 1.257.700 euros au titre des dommages et intérêts à verser au Lycée La Renaissance.

    Clamant son innocence malgré de nombreuses preuves, Arnold Cadet avait fait appel de cette condamnation. Entre temps, l’homme d’affaires auto-proclamé avait entamé des démarches afin de développer son potentiel en Afrique de l’Ouest . En décembre 2021, on le retrouvait sur les réseaux sociaux en tant qu’ambassadeur d’un réseau de bienfaisance au Bénin, le ROSCAO. Trompant à nouveau ses interlocuteurs africains, il avait promis monts et merveilles. Mais rattrapé par son passé judiciaire, il avait été radié du ROSCAO et sa sulfureuse réputation commençait à faire des vagues.

    Le 19 septembre dernier, surpris en train d’arnaquer des chefs d’entreprises réunionnais venus au Bénin pour honorer un juteux marché public, Arnold Cadet, alors sous surveillance, avait été interpellé dans un restaurant de Cotonou. Actuellement en détention provisoire au Bénin  en attendant son procès pour escroquerie, dans laquelle son fils mineur est aussi poursuivi, le coureur automobile n’était pas présent ce jeudi matin devant la cour d’appel de Saint-Denis de La Réunion et n’était pas représenté. L’avocat général a requis la même peine que celle prononcée par les juges de première instance. Réponse le 8 décembre.

    I.  Serre.

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment