ALERTE :

    Législatives 2023 : Chantal Ahyi, Joseph Djogbénou, Guy Mitokpè les forces en présence dans la 16 CE - Les Pharaons

    Chantale-Ahyi2-1024x682-2-850x560

    Dans la 16e circonscription électorale, la bataille s’annonce âpre pour les législatives du 8 janvier 2023. Difficile de dire à l’avance les députés qui retourneront au parlement pour le compte de la 9e législature. Dans les chapelles politiques, les dés sont jetés et les positionnements faits. Tête de liste dans la 16e circonscription, Chantal Ahyi est chargée de conduire la liste du Bloc Républicain. Pour avoir déjà fait un mandat marqué par des interventions appropriées à l’hémicycle, la députée est une habituée des pratiques parlementaires. La rigueur et le dynamisme dont elle a fait montre lui valent la confiance de ses mandants et de son parti. Elle s’est fait une image de fédératrice et œuvre pour la promotion des femmes et des jeunes. Son expérience politique et sa maitrise de la carte géopolitique de la 16e circonscription électorale feront certainement le principal atout du BR dans cette circonscription électorale. D’ailleurs, certains analystes politiques estiment que sa désignation comme tête de liste dans la 16e circonscription est le choix de la raison, du consensus susceptibles d’occasionner la débâcle de l’Upr et des autres formations politiques.

    Dans le camp d’en face, se dressent des politiciens pas des moindres. Joseph Djogbénou, Oswald Homeky, Guy Mitokpè et bien d’autres ; tous candidats dans la 16e circonscription électorale. Tous essayeront de démontrer sur le terrain qu’ils sont le meilleur choix et qu’ils sont en mesure de défendre la cause de leurs administrés. Pris individuellement, Joseph Djogbénou n’a rien à prouver. Même s’il a une réputation à défendre, l’ancien président de la Cour constitutionnelle fut, jadis, député et président de la commission des lois. Son parcours politique au sein d’Alternative Citoyenne puis aux côtés de l’Union fait la Nation n’est pas négligeable. Activiste par le passé et militant des droits de l’Homme, celui qui fut aussi ministre de la justice a, un temps durant, gagné les faveurs des électeurs de la 16è circonscription électorale. Le 8 janvier 2023, c’est l’occasion rêvée pour lui, tête de liste de l’Union progressiste Le Renouveau de défendre son parcours en se faisant élire.

    Guy Mitokpè, le grand absent de la 8e législature est revanchard. Après avoir pris les distances avec son mentor politique, il a certainement une carte à jouer pour la victoire des Démocrates. Sa popularité chez les jeunes de la 16è circonscription ne fait l’ombre d’aucun doute. Même si les derniers événements portent en demi-teinte ses réelles aspirations politiques, il y a de quoi considérer l’ex-numéro 2 du parti Restaurer l’Espoir comme un redoutable adversaire. De quoi bousculer la donne et les calculs politiques à Cotonou. Quoi qu’il en soit, les électeurs ne sont pas dupes. Ils savent lequel de ces politiciens tient à leurs préoccupations et saura les défendre convenablement une fois à l’hémicycle.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment