ALERTE :

    Législatives 2023.Les Démocrates à deux doigts de la défaite. - Les Pharaons

    eric-houndete-123

    Manquer 2023, serait une première défaite pour le parti d’opposition Les Démocrates. 24 heures avant la publication de la liste des partis politiques devant participer aux élections législatives de janvier 2023, le parti, peine à satisfaire aux recommandations du Conseil Electoral. Le parti ‘’LD’’ n’arrive pas à présenter les deux derniers quitus fiscaux qui font défaut. Ce mardi 15 novembre 2022, le dernier mot reviendra au Conseil Electoral. ‘’Les Démocrates’’ pourraient  ne pas être aux législatives de 2023.

    Les réformes électorales engagées au Bénin depuis 2016, n’ont pas fini de surprendre les acteurs politiques. La deuxième élection législative organisée par la rupture laissera un gout amer pour certains partis politiques. Beaucoup ont connu un véritable chemin de croix avant de recevoir leur récépissé final au niveau du Conseil Electoral. Des tribulations faites depuis la délivrance des attestations de résidence, aux difficultés d’obtention du quitus fiscal, les acteurs politiques ont dénoncé des manouvres visant à les bloquer. Moele Bénin malgré les complications dévoilées urbi et orbi a reçu quand même son récépissé après avoir satisfait aux exigences de la CENA.

    C’est le parti Les Démocrates qui pourrait par contre à Cotonou être la grosse surprise de cette élection. Le parti est à deux doigts de manquer ce rendez-vous important. En effet, depuis les dénonciations de ses membres sur l’obtention du quitus fiscal, tous les leaders du parti ont pu honorer leurs engagements pour recevoir le fameux document. Aux dernières nouvelles, aucun membre du parti n’a été bloqué par des manœuvres dilatoires de la Direction Générale des Impôts.

    Fausse note.

    A Cotonou, alors que le parti dénonçait le zèle de la DGI, plusieurs sources au niveau du Ministère des Finances, affirment que les deux derniers quitus sont restés coincés au niveau de l’administration parce que les bénéficiaires peinent à payer leurs impôts. Selon nos investigations, Patrick Djivo ancien député et opérateur économique a cumulé des impôts après avoir fermé des sociétés lui appartenant. Seul élément surprenant, ce dernier a exécuté des marchés publics cette année 2022. Candidat à la Présidentielle de 2021 pour le compte du Parti, ce dernier n’a donc pas payé ses impôts. Il en est de même pour son camarade Adjovi Justin ancien cacique des FCBE et grand soutien de Boni Yayi. Ce dernier aurait eu de colossaux marchés publics estimés à des milliards de Francs CFA. Une procédure judicaire, le visant dans le cadre de l’acquisition de groupes électrogènes à la SBEE, avait failli être déclenchée sous Boni Yayi.

    Dénouement.

    La Direction Générale des Impôts attend le règlement des impôts   des deux leaders. A travers un courrier adressé au parti dans la semaine écoulée, la DGI réclamait moins de 2 milliards. Le parti selon nos sources, aurait répondu et cherché les voies et moyens afin de permettre aux concernés de payer les impôts. Une rencontre décisive est annoncée ce 14 novembre entre les deux parties. A 24 heures de la publication de la liste par la CENA c’est un silence de cimetière qui règne chez Les Démocrates. Ses membres espèrent désormais une ultime intervention afin de permettre au parti de participer aux élections. En effet Les Démocrates ne peuvent plus changer la liste déposée au niveau du Conseil Electoral.

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment