ALERTE :

    Bénin. La CRIET à Cotonou. Voici les raisons et le nouveau siège de la Cour - Les Pharaons

    _ PHARAONS (44)

    La juridiction spéciale à compétence nationale, quittera bientôt Porto Novo, pour rejoindre la capitale économique du Bénin. Cotonou va accueillir au cours du second    trimestre de l’année 2023, les magistrats de cette Cour. LesPharaons a appris que les raisons de ce déménagement sont multiples, mais surtout liées aux conditions de travail désormais inadaptées à Porto Novo.

    Selon les recoupements, le siège de Porto-Novo qui abrite actuellement la juridiction n’offre plus confort nécessaire pour le bon déroulement des audiences. L’exiguïté des locaux, obligent les magistrats œuvrer à l’étroit. Avec la petitesse des salles d’audience et les bureaux insuffisants, la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme peine à tenir ses auditions dans de bonnes conditions. Les justiciables restent généralement à la porte des salles d’audience à Porto-Novo en attendant de passer devant les magistrats. Des problèmes qui seront réglés à Cotonou.

    Selon des  sources concordantes,  ce sont les anciens locaux de la Cour Suprême à Cotonou qui vont abriter désormais la juridiction. Les travaux sont en cours sur ce nouveau site, et devront prendre fin incessamment. La CRIET est chargée de la répression du crime de terrorisme, des délits ou crimes à caractère économique tels que prévus par la législation pénale en vigueur ainsi que la répression du trafic de stupéfiants et des infractions connexes.

    Les locaux actuels de la CRIET ne pourront plus permettre à la juridiction d’exercer pleinement sa mission. En effet de nouveaux éléments entrent en jeu. L’extension de la compétence matérielle de la Cour, et l’arrivée prochaine de nouveaux magistrats rendront plus compliqués la mission de cette juridiction.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment