ALERTE :

    Bénin/Politique : Orden Alladatin fait le bilan de la 8è législature et se prononce sur les lois controversées - Les Pharaons

    Screenshot_20221219-222623_YouTube

    L’honorable Orden Alladatin était l’invité de l’émission Diagonale animée par Jean-Eudes Mitopkè et Anita Marcos. Ce fut l’occasion pour lui de se prononcer sur plusieurs sujets notamment la controverse après l’installation de la 8è législature, les différentes lois votées, la loi sur l’embauche, le contrôle de l’action, les démocrates et la cour constitutionnelle. Les Législatives de janvier 2023 étaient également au menu des échanges.

    « Nous avons fait le travail pour le plus grand nombre et nous l’avons fait tel que nous devrions le faire. Et nous ne sommes pas responsables du contexte dans lequel nous avons été élus », a déclaré le parlementaire pour justifier le contexte de l’installation de la 8è législature et le fait qu’elle ait fait objet de nombreuses critiques.

    Pour lui, il faudra interroger la 7e législature à laquelle tout le monde y a participé. « Les lois ont été votées à la 7è législature. Ces lois, à l’en croire ont été sources de plusieurs querelles. Nous pouvons citer le code électoral, la charte des partis politiques et autres », a laissé entendre le président de la commission des lois.

    Evoquant pêle-mêle les lois votées au cours de cette mandature qui s’achève, il a indiqué : « Nous avons toiletté le code électoral et la charte des partis politiques lors de la 8è législature. Vous avez vu le statut de l’opposition naître au cours de cette législature. C’est pour vous dire que nous ne sommes pas indifférents au contexte du pays. Nous entendons très bien les cris de cœur de nos concitoyens et nous travaillons pour l’intérêt du plus grand nombre ».

    Il s’est par ailleurs prononcé sur les législatives de 2019. Pour lui, le processus qui a abouti à l’installation de la 8è législature est dû au fait que certains partis politiques ne se sont pas donnés les moyens d’être à ces élections.

    Il a balayé du revers de la main le fait que la plupart des lois votées au cours de la 8è législature ont été objet de controverses. « On a voté le code de nationalité des apatrides. On a voté le code pétrolier, une loi sur le crédit-bail en République du Bénin, une loi sur le bail à usage d’habitation », a-t-il cité. A l’en croire, toutes les lois n’ont pas été mauvaises. Il en prend pour exemple également la loi sur l’IGV. Pour lui, le vote de cette loi a pour objectif de préserver des vies afin de limiter les dégâts.

    Équipe Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment