ALERTE :

    Bénin/Politique . Après la défaite, les possibilités qui s’offrent à Rachidi Gbadamassi - Les Pharaons

    gbadamassi
    Après la défaite, quel avenir politique pour Rachidi Gbadamassi ?

    Battu pour la première fois depuis sa première élection en 2003, Rachidi Gbadamassi a tout simplement échoué à rendre au Bloc Républicain ses lettres de noblesse dans la huitième circonscription électorale. Vivement critiqué sur ses capacités à maintenir la barre face à l’opposition politique, le député de la mouvance présidentielle peut néanmoins se targuer d’avoir su gagner la confiance d’une base électorale durant deux décennies sans interruption. Bientôt sans mandat, que va-t-il devenir ? Pourra-t-il conserver son aura politique pour s’assurer une survie ? Ces questions ne sont que des détails dans cette période post-électorale, mais elles ne manquent pas d’intérêt.

    Gbadamassi l’ancien poids lourd

    Jadis considéré comme le poids lourd politique de Parakou, celui que tout le monde affuble du titre de « Professeur titulaire de la Chaire » a été envoyé au tapis lors des élections législatives du 8 janvier. Pourtant fin connaisseur des rouages politiques, il a été devancé par des candidats rivaux plus forts qu’espéré. Confronté ainsi à un recul de confiance dans les urnes, Rachidi Gbadamassi pourrait paradoxalement se retrouver en position de force pour mener un autre combat. Il y a quelques années, lors d’un meeting politique, il évoquait une ambition personnelle de succéder à Patrice Talon à la tête du Bénin dès 2026.

    Une image de présidentiable qu’il a cultivé dans l’esprit de plus d’un en affirmant qu’il « ne parle plus de législatives », qu’il « voyait loin ». Une défaite électorale qui fait donc écho à son discours : « J’ai déjà fait plus de quinze ans au parlement… Je veux diriger le Bénin. C’est cela mon ambition ». Est-ce pour cette ambition qu’il devra travailler dès la fin de la huitième législature ? La question ne s’est jamais autant posée que depuis la proclamation des résultats électoraux.

    Retrait de la vie politique?

    Il est évident que Rachidi Gbadamassi a perdu les élections, mais on ne saurait négliger son influence politique. Toutefois, il devra renouer avec sa base électorale qu’il est accusé d’avoir quelque peu abandonnée ces derniers mois. Soutien indéfectible du président Patrice Talon, le futur ex député a marqué la classe politique par ses traits de personnalité, ses fortes prises de position mais aussi et surtout ses phraséologies politiques. Rachidi Gbadamassi sera peut-être absent du parlement, mais il ne se retirera pas de la vie politique. Son absence au parlement ne signe pas sa mort politique. Il n’empêche qu’il va digérer difficilement sa disqualification de la course pour la neuvième législature. Même s’il se soumet, pour l’heure, à la loi du silence, les prochains mois donneront toutes les réponses.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment