ALERTE :

    Interception de 5 conteneurs de faux médicaments : Le Nigéria donne les détails de l’opération conduite avec le Bénin - Les Pharaons

    saisis de médicaments

    L’Agence nationale pour l’administration et le contrôle des aliments et drogues ( NAFDAC ) et le gouvernement de la République du Bénin ont intercepté et détruit cinq conteneurs de produits pharmaceutiques non enregistrés, dont du tramadol d’une valeur de 95 milliards de nairas en décembre 2022. Le directeur général de la NAFDAC, le professeur Mojisola Adeyeye, qui a révélé cela hier à Abuja, a déclaré que cela faisait suite à quatre ans et demi de surveillance avec l’aide du gouvernement béninois.

    LIRE AUSSI : Sports : Tennis-Tournoi Bol De Café : Gloriana Nahum , une étoile montante

    Adeyeye a expliqué que l’un des conteneurs a été transféré au port de Cotonou en République du Bénin tandis que les quatre autres ont été initialement détournés vers le port de Tema au Ghana.Ils ont ensuite été transférés à Cotonou, après avoir rencontré la résistance de la Ghana Food and Drug Agency que la NAFDAC avait déjà contactée pour collaborer à l’arrêt des quatre conteneurs.Les produits trouvés dans les cinq conteneurs lors de l’examen physique conjoint comprenaient du tramadol 200 mg et plus, des comprimés de diclofénac, entre autres.
    Adeyeye a noté que l’agence a assuré la liaison avec l’ancien ambassadeur du Nigéria en République du Bénin, Kayode Oguntuase, pour s’assurer que l’autorité portuaire de la République du Bénin a affecté la saisie des cinq conteneurs.”Son successeur, Olukayode Aluko, n’a jamais fléchi dans ses efforts pour s’assurer que ces cinq conteneurs soient remis à la NAFDAC pour destruction. « Pendant ce temps, pour les 24 autres conteneurs, certaines entités ont porté l’affaire en justice au Bénin pour que les conteneurs soient ramenés au Nigeria.

     « Cela a pris environ un an et plus, mais l’ambassadeur Aluko est resté sur l’affaire jusqu’à ce que le tribunal rende le jugement selon lequel les conteneurs peuvent être détruits au Bénin.

    Le gouvernement de la République du Bénin a finalement accepté de s’engager avec ses homologues nigérians pour procéder à la destruction de ces conteneurs à Cotonou. “Une équipe d’officiers de la NAFDAC, comprenant des officiers de la Direction des enquêtes et de l’application des lois, dirigée par le directeur de la Direction de l’inspection des ports, le professeur Adebayo, s’est rendue à Cotonou où l’exercice de destruction des cinq conteneurs a eu lieu les 21 et 22 décembre 2022.

     “Cette réalisation historique internationale, qui n’avait jamais été enregistrée dans l’histoire des deux pays et de la NAFDAC, n’est pas venue sans les efforts inlassables du personnel de la Direction de l’inspection des ports à Apapa et Seme Border”, a-t-elle déclaré.

     


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment