ALERTE :

    Cyclisme. Les béninois bons derniers sur la Tropicale Amissa Bongo. Les raisons de la décevante prestation - Les Pharaons

    Jason Tesson remporte la 2e étape de la Tropicale Amissa Bongo

    Les béninois bons derniers sur la Tropicale Amissa Bongo

    La Tropicale Anissa Bongo a connu son lot de surprises, mais malheureusement pour les supporters béninois en particulier, cela n’a pas été une surprise agréable. les cyclistes béninois ,   considérés  comme   outsiders  terminent depuis le début du tour  loin derrière le peloton,  toujours à la dernière place.

    LIRE AUSSI : Biennale de Venise. Talon choisit un nigérian comme commissaire du pavillon béninois : Les raisons

    Dès le début du tour, il était évident que quelque chose n’allait pas pour l’équipe béninoise. Les béninois ont été vus   peinant sur les pentes les plus raides, et souvent  rapidement distancés  par les autres coureurs.  Au fil des étapes, les choses ne se sont pas améliorées . Les béninois  continuent à perdre du temps sur les autres coureurs, et  il est devenu de plus en plus évident qu’ils ne seront  pas en mesure de remonter la pente pour se classer dans les meilleurs.  

    Jason Tesson remporte la 2e étape de la Tropicale Amissa Bongo

    Les 4 derniers au classement général après les deux premières étapes sont béninois. Ils occupent respectivement les 85ème, 86ème, 87ème et 88ème places dans ce classement dominé par les occidentaux. Cependant, le béninois le mieux classé occupe le 69ème rang contre le 71ème rang pour le meilleur gabonais. Les raisons de cette performance décevante sont encore incertaines.  Selon les indiscrétions, il est question d’une mauvaise préparation de  la course. Quelle que soit la raison, il est clair que le Bénin n’est pas  à la hauteur  de cette édition  de la Tropicale Amissa Bongo.

    LIRE AUSSI : Sévérin Quenum à Genève. L’ONU examine la situation des droits de l’homme au Bénin

    Beaucoup d’ivoiriens, camerounais, burkinabé et algériens boivent également la tasse d’une course dominée par les professionnels européens. Pour rappel, le jeune Français de 25 ans, Jason Tesson a remporté le sprint final de la 2ème étape de la 16ème édition de la Tropicale Amissa Bongo qui s’est courue entre les villes d’Oyem et de Mitzic. Jason Tesson devient le 2ème français à remporter une victoire après celle de Geoffrey Soupe sur le trajet Bitam – Oyem (121,5km).Les deux vainqueurs sont de l’équipe TotalEnergies. Geoffrey Soupe a conservé son maillot jaune de leader de la course.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment