ALERTE :

    Législatives 2023. Persécution politique : Armand Gansè victime de sa popularité - Les Pharaons

    Armand Gansè Directeur Général de la Sogéma

    L’élection du député Armand Gansè a été contestée devant la Cour Constitutionnelle, par le Parti Les Démocrates. L’audience est prévue pour se tenir le 26 janvier 2023.  24 heures avant la décision de la Cour, plusieurs informations venant du Bloc Républicain, font état d’une persécution politique des adversaires du parti pour fragiliser la formation qui se remet d’une victoire difficile , mais nette.

    LIRE AUSSI : CRIET. L’Ex Secrétaire Particulier de l’ambassadeur du Koweït condamné

    Selon les résultats définitifs des législatives du 8 janvier 2023, M. Gansè   a remporté haut la main les élections législatives dans sa circonscription électorale. Il est  accusé par ses détracteurs de violation de la loi électorale. Cependant, de nombreux observateurs affirment que ces accusations sont infondées et qu’elles ne sont que le fruit de la jalousie de ses adversaires politiques face à sa popularité croissante. Plusieurs sources confirment que durant la période électorale, Armand Gansè a réussi à rassembler un grand nombre de personnes de tous les horizons autour de son projet politique. Pendant la campagne électorale  Armand Gansè et sa colistière, ont mis  l’accent sur la lutte contre la corruption et la promotion de l’éducation et de l’emploi. Sa campagne électorale a été marquée par une forte participation populaire, avec des meetings bondés et une forte présence sur les réseaux sociaux.

    LIRE AUSSI : Dissolution du Fonds d’appui à la solidarité nationale (FASN)

    Malheureusement, cette popularité semble avoir attiré l’attention de certains de ses concurrents, qui cherchent maintenant à le discréditer en le présentant comme un élu illégal. Cependant, des experts en droit électoral affirment que ces accusations ne reposent sur aucune preuve concrète et qu’elles sont probablement motivées par une envie de nuire à la réputation de M. Gansè. Il est important de noter que la Cour Constitutionnelle est le dernier recours pour les électeurs qui contestent les résultats d’une élection. Elle est chargée de veiller à ce que les élections soient libres, équitables et transparentes.  En tout état de cause, il apparait que M. Gansè est victime d’une campagne de dénigrement de la part de ses adversaires politiques, qui cherchent à le discréditer en se basant sur des accusations infondées.


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment